lundi, février 26, 2024
InternationalNational

La condition d’Israël pour reconnaître la marocanité du Sahara

Spread the love

ISRAËL POSE SA CONDITION POUR RECONNAÎTRE LA MAROCANITÉ DU SAHARA

Israël conditionne sa reconnaissance du Sahara marocain à la tenue du Forum du Néguev

Selon l’agence de presse britannique Reuters, Israël a posé une condition à sa reconnaissance de la marocanité du Sahara. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen, a déclaré que la décision finale dépendrait de la tenue du Forum du Néguev au Maroc. L’événement, organisé par le royaume, est prévu pour septembre prochain. Il pourrait être reporté comme il l’a déjà été plusieurs fois.

Réponse aux déclarations marocaines

Cette condition émane en réponse aux déclarations du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, qui avait évoqué l’importance du contexte pour la tenue du Forum du Néguev. Le chef de la diplomatie marocaine avait souligné l’objectif de cet événement en faveur de la coopération et du dialogue, tout en rejetant les actions unilatérales et provocatrices, notamment en ce qui concerne les territoires arabes occupés.

Demandes de report du Forum du Néguev

Le Maroc et les États-Unis ont déjà fait part de leur souhait de reporter le Forum du Néguev, en réaction aux actions du gouvernement d’extrême droite en Israël depuis fin décembre 2022. Parmi ces actions figure notamment l’extension des colonies dans les territoires palestiniens occupés.

La reconnaissance du Sahara marocain par Israël reste liée au déroulement du Forum du Néguev, mais le Maroc espère que cet événement favorisera la coopération et le dialogue. Le Maroc organisera donc (ou pas) le Forum du Néguev en fonction de la situation.

« Le Forum du Néguev est porteur d’une idée de coopération et de dialogue, contraire à tout ce qui est action provocatrice, unilatérale, ou décision portée par des radicaux des deux côtés, mais surtout du côté israélien, par rapport aux territoires arabes occupés. »  Nasser Bourita