mardi, mars 5, 2024
InternationalNational

Maroc-Autriche : 240 ans de relations diplomatiques

Spread the love

MAROC-AUTRICHE: UNE HISTOIRE COMMUNE, RICHE DE 240 ANS DE RELATIONS DIPLOMATIQUES

«Les dimensions historique et diplomatique des relations entre le Maroc et l’Autriche» est le thème d’un séminaire international, tenu au siège de l’Académie diplomatique de Vienne, à l’initiative de l’Ambassade du Maroc en Autriche.

La rencontre, organisée en partenariat avec le ministère fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales et de l’Académie diplomatique de Vienne, intervient dans le cadre des activités de célébration du 240ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Autriche.

Intervenant à l’ouverture de ce séminaire, Azzeddine Farhane, ambassadeur du Maroc à Vienne, a souligné l’ancrage historique des relations entre le Maroc et l’Autriche, rappelant le contexte, le relationnel et le cérémonial réservé à la mission diplomatique conduite par l’ambassadeur Mohammed ben Abdelmalek à Vienne en 1783, qui a été couronnée par la signature du Traité d’amitié et de commerce entre le Maroc et l’Autriche.




Un élan sans précédent

«Les relations entre le Maroc et l’Autriche ont connu ces dernières années un élan sans précédent, marqué par l’échange de visites de haut niveau et la signature d’une série d’accords et de mémorandums d’entente dans plusieurs domaines d’intérêt commun», a-t-il dit, mettant en avant la contribution du Maroc et de l’Autriche, en tant que «nations ayant des pratiques diplomatiques similaires et ayant toujours joué un rôle clé dans l’histoire, pour le rapprochement entre l’Europe et l’Afrique ainsi que pour le développement du droit international et sa codification».

L’ambassadeur du Maroc à Vienne Azzeddine Farhane a également mis en avant le nouvel élan des relations entre les deux pays à tous les niveaux, marqué principalement par la visite officielle du Chancelier fédéral autrichien au Maroc pour célébrer les 240 ans des relations diplomatiques et adopter une feuille de route, avec pour objectif fondamental d’établir un dialogue stratégique entre les deux pays.

«Ainsi, la célébration du 240ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Autriche nous offre l’opportunité de revenir sur l’histoire pour mieux comprendre la dynamique que connaissent actuellement les relations entre les deux pays et d’explorer comment nous pourrions contribuer ensemble à les développer et à les approfondir, sur la base de notre héritage historique», a relevé le diplomate.




Une plongée dans l’histoire des relations maroco-autrichiennes

À cette occasion, les professeurs marocains et autrichiens Fatima Zehra Iflahen, Chougrani Houssine, Walter Sauer et Stephan Wittich, respectivement de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et de l’Université de Vienne, ont exposé des présentations captivantes sur l’histoire des relations maroco-autrichiennes.

Ces présentations ont porté sur le contexte historique prévalant en Europe et en Méditerranée à la fin du 18ème siècle, sur les transformations et les réformes structurelles mises en œuvre au Maroc et par l’Autriche au cours de la fin du 18ème siècle, respectivement par le Sultan Sidi Mohammed ben Abdellah et par l’Empereur Joseph II, ainsi que sur la mission diplomatique de l’Ambassadeur Mohammed ben Abdelmalek et le cérémonial protocolaire qui lui a été réservé par la Cour de Vienne.

Dans sa présentation intitulée «Rencontres austro-marocaines: l’origine d’une amitié durable», Mme Iflahen a relevé que le Maroc et l’Autriche ont été «de véritables modèles» en termes d’instauration de relations sous la bannière de l’égalité et des collaborations respectueuses.

Son confrère Chougrani Houssine a présenté une analyse des dispositions pertinentes du Traité d’amitié et de commerce, signé en 1783 en tant qu’instrument qui a forgé les relations entre le Maroc et l’Autriche, et ouvert la voie à l’établissement d’un modèle de coopération entre deux grandes Nations.




Acteurs de paix sur la scène internationale

Dans leurs remarques de clôture, Azzeddine Farhane et Christophe Thun-Hohenstein, Directeur général des relations culturelles internationales du ministère autrichien des Affaires étrangères, ont souligné le rôle du Maroc et l’Autriche en tant qu’acteurs de paix sur la scène internationale, et en tant que grandes nations ayant une histoire partagée et ayant contribué à la codification du droit diplomatique contemporain.

Le séminaire, animé par le directeur de l’Académie diplomatique de Vienne Emil Brix, qui a souligné l’importance de «la construction de ponts en Méditerranée», a été rehaussé par la présence de hauts responsables du ministère fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales, et de l’Ambassadeur du Pakistan et président du groupe des G77 chapitre de Vienne Aftab Ahmed Khokhar.

L’événement a également vu la participation de membres de la Commission des Nations unies du Droit international, ainsi que du corps diplomatique accrédité à Vienne, outre des chercheurs et des étudiants.