samedi, février 24, 2024
InternationalNationalSociété

Bientôt une voiture électrique 100% marocaine

Spread the love

BIENTÔT UNE VOITURE ÉLECTRIQUE 100% MAROCAINE

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment fait part de ses ambitions futures, qui incluent la conception et la production d’une voiture électrique, dont le nom reste actuellement gardé secret.

Mohammed Yehya El Bakkali, co-fondateur et PDG d’Atlas, a déclaré que ce véhicule s’inspirera de l’esthétique marocaine, en combinant simplicité et fonctionnalité.

L’objectif principal de cette initiative est de proposer un modèle épuré, dénué de tout superflu, en se concentrant uniquement sur les technologies essentielles qui répondent aux véritables besoins des consommateurs.

Cependant, les ambitions d’Atlas ne se limitent pas au marché marocain.

L’entreprise vise à rivaliser directement avec les géants de l’industrie automobile sur les marchés européen, africain et moyen-oriental.

Avec un prix estimé entre 46 000 et 58 000 euros, la stratégie d’Atlas vise principalement la classe moyenne, offrant ainsi une alternative compétitive aux modèles tels que le BMW iX1, le Mercedes-Benz EQA et le Tesla Model Y.

Une décision stratégique a été prise pour que le véhicule soit entièrement conçu et assemblé au Maroc, afin d’optimiser les coûts de production.




La start-up marocaine Atlas E-Mobility prévoit de tirer parti des composants disponibles sur le marché des équipementiers, ce qui contribuera à réduire les dépenses, compte tenu du contexte concurrentiel croissant.

Mohammed Yehya El Bakkali a précisé que les principales dépenses de l’entreprise seront consacrées au développement technologique et à l’électricité, représentant seulement 5% de l’investissement total.

Atlas a l’intention de capitaliser sur les technologies et l’expertise déjà développées par d’autres entreprises et équipementiers.

Le choix du Royaume du Maroc n’est pas anodin, car le pays offre des avantages économiques significatifs.

Parmi ces avantages figurent un coût réduit de l’électricité grâce à une production renouvelable représentant 50% de la capacité totale.

De plus, le Maroc dispose d’un accès à des matières premières et d’une chaîne d’approvisionnement économique, ainsi que d’un coût de la main-d’œuvre inférieur de 20% par rapport à celui de l’Europe.

Ces facteurs rendent le Maroc particulièrement attrayant pour Atlas, selon les informations fournies.