dimanche, avril 21, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Libération de deux marocains enlevés au Sahel

LES RENSEIGNEMENTS MAROCAINS ONT LIBÉRÉ LES DEUX CYCLISTES MAROCAINS QUI ONT ÉTÉ ENLEVÉS AU SAHEL

Dans une discrétion totale, les renseignements marocains ont réussi à sauver la vie de deux de ses citoyens enlevés dans la région du Sahel.

Cette action démontre l’engagement du Royaume du Maroc envers la sécurité de ses enfants.

Après plus d’un mois d’inquiétude et de recherche, les deux cyclistes marocains, Abderrahmane Serhani et Driss Fatihi, dont la disparition avait été signalée dans la région du Sahel, ont finalement été retrouvés sains et saufs.

Selon les informations fournies par le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du lundi 15 mai, les deux cyclistes se trouvent actuellement à Niamey, la capitale du Niger, où ils sont en train de passer des examens médicaux afin de s’assurer de leur état de santé.




Tout avait commencé lorsque les deux cyclistes avaient disparu des radars après leur arrivée au Burkina Faso en provenance de la Côte d’Ivoire.

Ils avaient alors annoncé leur intention de se diriger vers la frontière avec le Niger.

La situation était d’autant plus préoccupante que la région du Sahel est connue pour être instable et dangereuse en raison de la présence de groupes armés terroristes affiliés à Al-Qaïda et à Daech.

L’un des cyclistes avait même partagé une vidéo sur sa page Facebook, datée du 29 mars, où il expliquait son itinéraire en direction du Burkina Faso.

L’Association des Cyclistes Touristiques de Souss-Massa avait rapidement relayé l’information sur les réseaux sociaux, lançant un appel à l’aide pour retrouver les deux disparus.

Grâce aux efforts conjoints des autorités locales, des organismes de sécurité et de la coopération internationale, les deux cyclistes ont finalement été localisés à Niamey.




Bien que l’on ignore encore les détails exacts de leur périple et des circonstances de leur disparition, cette nouvelle fait naître un sentiment de soulagement parmi leurs proches et les nombreux Marocains qui ont suivi cette affaire avec une grande attention.

Actuellement, les deux cyclistes sont soumis à des examens médicaux afin de s’assurer de leur bonne santé après cette épreuve.

Leur retour au Maroc est attendu dans les prochains jours, et l’on espère qu’ils pourront témoigner de leur expérience et des difficultés qu’ils ont traversées lors de leur voyage à vélo à travers la région du Sahel.

Cette histoire met en lumière les dangers auxquels peuvent être confrontés les voyageurs dans des zones instables, mais également la mobilisation et l’engagement des autorités marocaines pour assurer la sécurité de leurs ressortissants, où qu’ils se trouvent.