mercredi, avril 24, 2024
NationalsantéSociété

CHU Mohammed 6 de Tanger aux normes internationales

(VIDÉO) LE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE « MOHAMMED VI » DE TANGER, UN PÔLE MÉDICAL AUX NORMES INTERNATIONALES

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) « Mohammed VI » de Tanger, inauguré vendredi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est un pôle médical de nouvelle génération, réalisé dans le respect des normes internationales dans le domaine de la santé.

Cette structure sanitaire témoigne de la conviction de SM le Roi que le droit d’accès aux services de santé, consacré par la Constitution du Royaume, constitue un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté dans la dignité et la réalisation d’un développement humain global, durable et intégré.

Primé au « Archdaily Awards 2023 » dans la catégorie « Healthcare », le Centre Hospitalier Universitaire « Mohammed VI » de Tanger est un campus hospitalo-universitaire fondé autour de plusieurs pôles et plateaux médico-techniques et doté des dernières technologies de pointe en matière de soins de santé, le tout dans une architecture durable alliant authenticité et modernité.

Disposant d’une capacité litière de 797 lits, le nouveau Centre Hospitalier Universitaire se trouve au cœur d’un écosystème dédié à la santé. Il a été réalisé par des compétences 100% marocaines sur 23 hectares (110.000 m² couverts).

Les missions du Centre Hospitalier Universitaire touchent 4 axes principaux, dont le premier porte sur l’offre des soins de niveau tertiaire, et l’offre des prestations médicales et chirurgicales courantes et spécialisées en urgence et ou en activités programmées.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaine d’information en continu (M24), le directeur du Centre Hospitalier Universitaire « Mohammed VI » de Tanger, Pr. Aggouri Mohamed, a souligné que ce Centre Hospitalier Universitaire, qui est le plus grand pôle sanitaire dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, vient prodiguer des soins de niveau tertiaire aux citoyens, notant qu’ »‘il dispose d’un ensemble de services médicaux de troisième génération qui répondent aux normes internationales en la matière ».




Le Centre Hospitalier Universitaire comporte un Hôpital de Spécialités (586 lits) abritant un pôle « médico-chirurgical », des services de pneumologie, d’hématologie, d’endocrinologie, de cardiologie, d’ORL, de neurologie, néphrologie, ophtalmologie et de médecine nucléaire, outre un pôle « Urgences et Réanimation », un bloc opératoire central (31 salles) doté d’équipements de dernière génération et totalement informatisé, et une pharmacie centrale avec un système robotisé de stockage et de distribution automatisée des produits pharmaceutiques.

Il assure également la mission d’enseignement, en partenariat avec la Faculté de médecine et de pharmacie, l’Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé (ISPITS) et autres structures d’enseignements publics ou privés.

À ce titre, il concourt à l’enseignement clinique universitaire et post-universitaire médical et pharmaceutique et participe à la formation pratique du personnel infirmier et technicien de santé.

Le troisième axe porte sur les travaux de recherche en médecine et en soins infirmiers et techniques de santé, qui sont menés en collaboration avec la Faculté de médecine et de pharmacie, les Instituts supérieurs des professions infirmières et techniques de santé et certaines unités de formation et de recherche nationales ou étrangères.

Le Centre Hospitalier Universitaire concourt aussi à la réalisation des objectifs fixés en matière de politique de santé prônée par le ministère de la santé.

L’inauguration de cette structure médicale d’envergure donnera une forte impulsion à la mise en œuvre de la politique de santé dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, puisqu’elle constitue le pôle principal pour promouvoir la qualité des services hospitaliers rendus aux citoyens, d’autant plus qu’elle sera appuyée par un ensemble de projets d’hôpitaux en cours de réalisation, à savoir l’hôpital des spécialités régional de Tétouan, le centre hospitalier provincial d’Al Hoceïma et le centre hospitalier provincial d’Ouezzane.




« Le Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Tanger permettra d’épargner aux citoyens des déplacements vers des structures sanitaires dans d’autres villes en quête de soins », a affirmé M. Aggouri.

Il a souligné que ce Centre Hospitalier Universitaire apporte une valeur ajoutée aux citoyens et usagers en général, et aux habitants de la région en particulier.

Il a assuré que l’inauguration de cet établissement moderne intervient dans un contexte marqué par « des changements radicaux dans le système de santé, en application des Hautes instructions royales, qui constituent une accélération inédite pour la mise en œuvre du chantier royal relatif à la réforme du système de santé et de protection sociale ».

Le Centre Hospitalier Universitaire répond aux normes de développement durable, comme l’a souligné le Pr. Aggouri, qui a affirmé que « la conception et l’équipement du centre prennent en considération le souci de réduire la consommation d’énergie, et de traiter les déchets médicaux et non médicaux afin de ne pas nuire à l’environnement ».

Ces normes, a-t-il enchainé, intègrent l’hôpital, qui se situe à proximité des forêts et de la mer, dans son environnement, vu qu’il s’agit d’un facteur qui aide les patients à se rétablir.

Il est certain que la réalisation de ce Centre Hospitalier Universitaire, érigé à proximité de la faculté de médecine et de pharmacie, du Centre régional d’oncologie et de l’hôpital psychiatrique, a permis l’émergence d’un véritable pôle d’excellence médicale au niveau de la région du Nord, s’inscrivant en droite ligne des objectifs du Programme « Tanger Métropole », ayant permis de hisser la ville du Détroit au rang des plus grandes métropoles de la Méditerranée.