lundi, février 26, 2024
InternationalNational

Énergies renouvelables: le Maroc dans le top 5 africain

Spread the love

ÉNERGIES RENOUVELABLES: LE MAROC DANS LE TOP 5 AFRICAIN

Selon le dernier rapport publié par l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), le Maroc se place dans le top 5 des pays africains en termes de puissance renouvelable installée avec 3.727 mégawatts (sans compter 464 MW d’accumulation par pompage).

Le rapport intitulé « Renewable Capacity Statistics 2023 » révèle que l’Afrique a poursuivi sa croissance régulière, avec une augmentation de 2,7 gigawatt (GW), légèrement supérieure à celle de l’année 2021.

Selon la même source, l’Afrique du Sud se hisse en tête des pays africains en matière de capacité de production qui s’est élevée à 10.445 mégawatt (MW) en 2022.

Le pays de l’Afrique australe est suivi par l’Égypte avec une capacité de 6.322 MW, l’Éthiopie avec 5.589 MW, l’Angola avec 4.078 MW puis par le Maroc qui a atteint une capacité totale de 3.727 MW.

Ainsi, le Maroc est champion du Maghreb, loin devant l’Algérie (599 MW), la Tunisie (508 MW), la Mauritanie (123 MW) ou encore la Libye (6 MW).

D’après ledit rapport, la capacité en énergies renouvelables au Maroc a doublé en dix ans, passant de 1.837 en 2013 à 3.727 MW en 2022, pour peser 33,6% dans la puissance électrique globale du pays.




Concernant l’énergie éolienne, le Maroc compte une puissance installée de 1.556 MW et se positionne ainsi dans le top 3 africain, derrière l’Afrique du Sud (3.103 MW) et l’Égypte (1.643).

Pour ce qui est du solaire, le Royaume dispose d’une capacité de 858 MW et se trouve également troisième après l’Afrique du Sud (6.326 MW) et l’Égypte (1.724 MW).

S’agissant de la capacité de production au titre de l’année 2022 selon les technologies, le Maroc a produit 1.770 MW en hydroélectricité, 1.556 MW en énergie éolienne, 858 MW en énergie solaire et 7 MW en bioénergie.

« Pour rester sur la voie de la limitation de l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, le monde a besoin de plus de 1.000 GW d’augmentation annuelle de la capacité renouvelable jusqu’en 2050, dont plus de la moitié sous forme d’énergie solaire », a indiqué le directeur général de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables, Francesco La Camera.