mardi, mars 5, 2024
InternationalNational

Hommage de sénateurs américains au leadership du roi Mohammed 6

Spread the love

DES SÉNATEURS DÉMOCRATES ET RÉPUBLICAINS RENDENT HOMMAGE AU LEADERSHIP DU ROI MOHAMMED 6

Les membres d’une délégation du Congrès américain en visite au Maroc ont salué le leadership du roi Mohammed VI et mis en exergue les relations exceptionnelles qui lient le Royaume du Maroc aux États-Unis d’Amérique.




La visite d’une délégation de sénateurs américains représentant les deux partis, démocrate et républicain, montre que la considération que vouent les responsables au Maroc et à son roi n’est pas tributaire d’une quelconque couleur politique.

Le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia rapporte que les membres du Congrès américain ont rendu hommage au «leadership extraordinaire» du souverain au niveau de toute la région.

Le sénateur républicain de l’État d’Oklahoma, James Lankford, a déclaré à la presse que le «roi Mohammed VI était considéré comme un leader extraordinaire au Maroc, en Afrique ainsi qu’au niveau de l’Europe et dans toute la région».

Et le sénateur de souligner que le leadership du roi est un «véritable atout» pour le renforcement du dialogue dans la région.




La sénatrice démocrate du Nevada, Jacky Rosen, qui est allée dans le même sens que son collègue, a indiqué que cette visite a été l’occasion d’explorer les moyens d’approfondir le «partenariat séculaire» entre Rabat et Washington.

Les deux pays, poursuit-elle, œuvrent ensemble pour réaliser des objectifs communs de paix et de prospérité dans toute la région.

Les membres de la délégation du Congrès ont eu des entretiens avec le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le ministre des Affaires étrangères, Nacer Bourita.

Les discussions ont porté, notamment, sur les relations exceptionnelles qui lient le Maroc aux États-Unis, relations fondées sur un partenariat fort, ambitieux et diversifié.

Le quotidien souligne, qu’au terme des discussions avec le ministre Bourita, le sénateur James Lankford a affirmé: «Nous allons nous concentrer, dans les prochains jours, à poursuivre notre action pour la paix dans cette région, étant donné le leadership constant du Maroc en Afrique du Nord et dans l’ensemble du continent africain».




Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a pour sa part souligné que «la relation entre les deux pays était basée sur plusieurs piliers, englobant en premier lieu le facteur politico-diplomatique via le dialogue stratégique et la coordination de leurs positions sur plusieurs questions internationales.

D’autant que les accords d’Abraham, auxquels a adhéré le Maroc, constituent un succès diplomatique qui augure d’une nouvelle ère de paix et de stabilité».

Et le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch de conclure en mettant en exergue l’importance de la coopération sécuritaire et de la coopération militaire entre le Royaume du Maroc et les États-Unis d’Amérique en matière de lutte contre le terrorisme et contre le crime organisé.