samedi, avril 13, 2024
InternationalNationalSociétésport

(Vidéo) Match Maroc-France: ce qu’en pense Didier Deschamps

(VIDÉO) MATCH MAROC-FRANCE: CE QU’EN PENSE DIDIER DESCHAMPS

PRÉSENT EN CONFÉRENCE DE PRESSE, CE MARDI 13 DÉCEMBRE, DIDIER DESCHAMPS, SÉLECTIONNEUR DE L’EQUIPE DE FRANCE, ÉVOQUE LA DEMI-FINALE DU MONDIAL CONTRE LE MAROC, LA DÉFENSE DES LIONS DE L’ATLAS MAIS AUSSI LES SUPPORTERS MAROCAINS.




Didier Deschamps, sélectionneur de L’Equipe de France, s’est exprimé en conférence de presse, ce mardi 13 décembre, à la veille de la confrontation avec le Maroc en demi-finale de la Coupe du monde 2022. D’abord, il évoque la difficulté qu’éprouvent les équipes adverses pour marquer contre les Lions de l’Atlas. Ces derniers n’ayant encaissé qu’un seul et unique but dans compétition, et encore, un but inscrit contre-son-camp par Nayef Aguerd face au Canada, en phase de groupes. «On va faire en sorte de la trouver (la solution face au Maroc, ndlr). Cette équipe a une capacité de très bien défendre. Ce n’est pas réduire cette équipe du Maroc à cet aspect défensif. Elle a une très bonne organisation, très rationnelle où les joueurs se trouvent bien.




Avec des joueurs de qualité sur le plan offensif, capables de faire mal», déclare le technicien français à ce propos. Il reste également confiant sur l’entente qui règne entre les Bleus: «il y a une dynamique positive qui s’est installée. Au quotidien, c’est un plaisir d’être avec ce groupe. Le meilleur ciment, ce sont les matches». Didier Deschamps a ensuite eu un mot pour Walid Regragui, son homologue marocain auteur d’une réalisation historique en qualifiant le Maroc en demi-finales d’une Coupe du monde: «bravo à lui, à son staff. Ils ont réalisé quelque chose de fabuleux». L’ancien de l’Olympique de Marseille et de la Juventus parle également du public marocain. Le Stade Al-Bayt devant, à nouveau, être pleinement acquis aux Lions de l’Atlas, mercredi.




«Il y a une ferveur populaire très importante. Ça fait beaucoup de bruit. Mes joueurs sont prévenus, ça fait partie du contexte. Le savoir avant, c’est toujours mieux. Mes joueurs savent à quoi s’attendre». Ensuite, Deschamps parle d’un élément important pour les Bleus, l’attaquant Antoine Griezmann: «C’est un joueur qui a cette capacité à changer le visage de l’équipe. Il a un gros volume de jeu et amène sa touche technique. Dans un rôle différent qui lui va très bien. Il prend autant de plaisir à faire un tacle qu’à faire une passe. Il a toujours pensé collectif. Il a une générosité au-dessus de la moyenne. Cela fait dix ans qu’il est au haut niveau, il a eu des moments plus difficiles, mais il a ce mental qu’ont les grands joueurs d’être toujours là quand il le faut».