mardi, avril 23, 2024
NationalsantéSociété

Maroc: bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

MAROC : BONNE NOUVELLE POUR LE PERSONNEL DE LA SANTÉ MILITAIRE

AU MAROC, LE GOUVERNEMENT A DÉCIDÉ DE REVALORISER LES PRIMES DE RISQUE ATTRIBUÉES AU PERSONNEL DE LA SANTÉ MILITAIRE BÉNÉFICIANT DU STATUT DE SALARIÉS DES FORCES ARMÉES ROYALES (FAR).




Un décret signé par Faouzi Lekjaâ, ministre délégué chargé du budget, et Ghita Mezzour, ministre déléguée chargée de la transition numérique et de la réforme de l’administration consacre la revalorisation des primes de risque des militaires opérant dans le secteur de la santé.

Sont concernés par cette mesure les officiers médecins, les pharmaciens, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers et techniciens de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Ces primes revues à la hausse (entre 700 dirhams et 2 950 dirhams et le double) devraient être versées au personnel de la santé militaire en 2023 puis à partir de 2024.

Dans le détail, une prime de 2 250 dirhams devrait être versée aux lieutenants colonels à partir de janvier 2023, puis 4 500 dirhams début 2024, fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.




Un commandant de la santé militaire devrait recevoir une prime de risque de 1 850 dirhams à partir de janvier prochain, puis 3 600 dirhams un an plus tard.

Les capitaines toucheront, eux, 1 400 dirhams, puis 2 800 dirhams à partir des mêmes dates.

Le décret prévoit également d’autres rémunérations fixées à 700 dirhams à partir de janvier 2023, puis 1 400 dirhams en janvier 2024.

S’agissant des pharmaciens, des chirurgiens-dentistes et des vétérinaires qui ont un statut militaire, ils devraient obtenir une prime de risque de 350 dirhams, puis de 700 dirhams respectivement dès janvier 2023 et janvier 2024.

D’autres primes en lien avec l’exercice des métiers de la santé de militaire oscillant entre 3 740 dirhams et 4 340 dirhams selon le grade sont également prévues dans le texte.