mardi, mars 5, 2024
ReligionSociété

Gad Elmaleh converti au christianisme?

Spread the love

GAD ELMALEH CONVERTI AU CHRISTIANISME?

L’humoriste marocain Gad Elmaleh révèle sa conversion au christianisme dans son nouveau film « Reste un peu », qui sort en salles le mercredi 16 novembre prochain. Un buzz ou une vraie conversion ?




Dans ce nouveau film, Gad Elmaleh raconte son chemin de foi et sa conversion à la religion catholique.

Dans une courte vidéo publiée le 7 septembre sur les réseaux sociaux, l’acteur a confié avoir suivi avec passion des cours de théologie au Collège des Bernardins à Paris.

« Je suis sur le chemin » ne cesse-t-il de répéter depuis quelques années.

Un chemin initié par Jean-Marie Lustiger, ancien archevêque de Paris.

C’est d’ailleurs ce prénom que Gad Elmaleh a choisi de porter à son baptême.

L’humoriste le plus célèbre de France est attiré par la religion catholique.

Il fait des retraites au sanctuaire de Paray-le-Monial, à l’abbaye de Sénanque, et rencontre même le cardinal Robert Sarah, ancien préfet au Vatican, de la Congrégation pour le culte divin.




« Je ne suis pas étranger à la spiritualité, à la foi, au chemin personnel, à la quête.

Ce sont des moments où j’ai besoin d’être en face de gens qui vivent quelque chose d’épuré, une vérité sans artifice.

Cela me permet de me reconstituer par rapport à ce que je vis, la notoriété, le monde dans lequel on est », confie Gad Elmaleh.

Invité dans l’émission « C à vous » du 18 mai dernier, le Marocco-canadien révèle quelques éléments de son chemin spirituel.

« La sainte Vierge, je l’ai découverte par hasard, enfant, à Notre Dame de Lourdes à Casablanca.

Sans l’accord de mes parents alors que leur croyance l’interdisait, j’ai poussé la porte de l’église et suis tombé nez à nez devant une représentation gigantesque de la sainte Vierge qui me regardait droit dans les yeux…




J’étais pétrifié. […] Depuis, ayant reçu une médaille de Marie, persuadé d’être depuis longtemps sous la protection de la Vierge, je la garde comme un porte-bonheur », a-t-il détaillé.

Proposé comme coproducteur du spectacle « Bernadette de Lourdes » en juillet 2020, Gad rejoint l’aventure et accepte de venir à la cité mariale.

« Je ne suis qu’un comique. Je suis de confession juive, mais j’essaie de comprendre toutes les croyances. Et cette histoire de Bernadette m’a touché », explique-t-il.

Son nouveau film « Reste un peu » raconte son parcours de converti se préparant au baptême.

À 50 ans révolus, va-t-il ou non recevoir ce sacrement ?

Le suspense est total tout au long du film.

Mais « croire c’est douter », avoue Gad Elmaleh.