mardi, juin 18, 2024
Faits diversNationalSociété

Des Marocains trouvent des «astuces» pour épouser des mineures et/ou plusieurs femmes

DES MAROCAINS TROUVENT DES «ASTUCES» POUR ÉPOUSER DES MINEURES ET/OU PLUSIEURS FEMMES

Un réseau criminel a trouvé de nouvelles méthodes frauduleuses pour faciliter le mariage de mineures et/ou la polygamie. Les éléments de la Gendarmerie royale à Benguérir (ou Ben Guerir) mènent une enquête pour le démanteler.




Falsification des âges et délivrance de documents administratifs autorisant la polygamie.

Ce sont les nouvelles méthodes frauduleuses utilisées par un réseau pour favoriser le mariage de mineures et la polygamie.

Un dossier de divorce porté devant le tribunal de la famille à Benguérir, qui s’est déclaré incompétent, a permis de découvrir ces nouvelles méthodes.

Le dossier a été transféré au procureur général près la Cour d’appel de Benguérir, qui a ordonné à la Gendarmerie royale d’enquêter sur cette affaire.

L’enquête préliminaire a révélé que les documents soumis dans le cadre de ce dossier, ont été falsifiés.

La femme concernée par le divorce est une adolescente de 15 ans, mariée à un homme déjà marié.




C’est ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Assabah.

Mais l’acte de naissance joint à l’acte de mariage indique qu’elle a plus de 18 ans.

L’homme en question a convolé en secondes noces avec un document douteux, lui donnant l’autorisation de contracter un deuxième mariage à l’insu de sa première femme.

Le deuxième vice-président du Conseil communal de Benguérir a été interpellé puis libéré à la suite de sa comparution, le 20 août dernier devant le Parquet général de Marrakech, dans le cadre de cette affaire.

Pour l’heure, les éléments de la Gendarmerie royale poursuivent leur enquête, afin de démanteler le réseau criminel spécialisé dans la violation des lois du mariage et de la polygamie.