vendredi, juin 21, 2024
EconomieNationalSociété

(Vidéo) Maroc: la subvention du blé tendre frise les 3 milliards de dirhams

(Vidéo) Maroc: la subvention du blé tendre frise les 3 milliards de dirhams




La subvention du blé tendre a coûté au Maroc quelque 3 milliards de dirhams, a indiqué, ce jeudi 28 avril 2022, à Rabat, Mustapha Baïtas, ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil de gouvernement tenu aujourd’hui.

Le prix du blé tendre poursuit son ascension sur le marché international. Une tendance que le gouvernement marocain continue à gérer.

« Le prix du blé tendre a grimpé d’une façon spectaculaire à l’international, poussant le gouvernement à le subventionner et ce, depuis le mois de janvier.

Le Royaume est donc proche à atteindre les 3 milliards de dirhams de subventions », a révélé le porte-parole du gouvernement.

En effet, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement a expliqué que l’accord convenu entre le gouvernement, les minoteries et les boulangeries stipule que le prix du quintal de blé tendre ne devrait pas dépasser 270 dirhams.




« Au début, le Maroc supportait 83 dirhams seulement, mais maintenant que le quintal coût entre 400 et 500 dirhams, nous sommes à plus de 100 dirhams », a affirmé Mustapha Baïtas.

Rappelons que lundi 11 avril 2022, Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, avait indiqué à la Chambre des représentants au sujet des réserves stratégiques des produits de première nécessité, qu’en plus de la réserve stratégique de cinq mois dont dispose le Royaume du Maroc, une seconde réserve de blé tendre et dur a été constituée par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts, en collaboration avec le ministère de l’Economie et des finances. Il avait révélé que le gouvernement planche sur la création d’un système national unifié du réservoir stratégique.