dimanche, mars 3, 2024
Faits divers

Le non-port du masque de protection lui a coûté cher

Spread the love

La chambre pénale près le tribunal de première instance d’El Jadida a condamné dernièrement un sexagénaire à 4 mois de prison pour violation de l’état d’urgence, violences conjugales et émission de chèque en bois.




Arrêté par la gendarmerie royale d’Ouled Ghanem pour le non-port de masque de protection, l’individu, après des recherches dans la base de données, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour émission d’un chèque sans provision de 8.000 dirhams.
Également poursuivi par son épouse pour violences conjugales, le mis en cause avait eu la mauvaise idée de présenter aux gendarmes une fausse attestation de déplacement dérogatoire, rapporte le journal arabophone Assabah.
Lâché par son épouse, qui n’a pas tenu sa promesse de renoncer à la requête et de régulariser le chèque en bois, l’individu a été poursuivi par la Cour pour les trois chefs d’accusation retenus contre lui.




À lire aussi:

Casablanca: 3 individus arrêtés pour détournement de mineure, attentat à la pudeur, séquestration et demande de rançon





(Vidéos) Un Français arrêté pour avoir massacré des moutons d’un berger





(Vidéo) Espagne: arrestation d’un Marocain pour son appartenance présumée à Daech





(Vidéo) Arrêtée pour violences envers son beau-fils souffrant d’un handicap





Casablanca: arrestation d’un violeur qui se faisait passer pour un chauffeur de taxi