vendredi, mai 24, 2024
NationalPolitiqueSociété

Disponibilité des masques subventionnés: réunion d’urgence avec les grossistes répartiteurs

Pénurie de masques subventionnés: Moulay Hafid Elalamy convoque une réunion d’urgence avec les grossistes répartiteurs




Alors que le port du masque de protection à usage non médical est devenu obligatoire depuis le 7 avril, les Marocains ont encore du mal à s’en procurer. «C’est la faute des spéculateurs», a indiqué, mardi, au Parlement, le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.
Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a reconnu, mardi au Parlement, l’existence d’une pénurie de masques de protection au Maroc. Interrogé à ce sujet lors de la séance mensuelle des questions orales à la chambre des Conseillers, El Othmani a imputé la pénurie de masques bavettes à usage non médical au phénomène de «spéculation et de monopole».




La réaction du ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy ne s’est pas fait attendre. Ce dernier vient de convoquer une réunion d’urgence, prévue demain matin, avec les principaux grossistes répartiteurs des produits pharmaceutiques, apprend-on auprès d’une source proche du dossier.
À en croire le ministère de l’Industrie, 15 millions de masques ont été réservés pour la vente en pharmacie et les stocks, a priori, sont présents dans toutes les régions du Maroc. La faible disponibilité dans les pharmacies refléterait des dysfonctionnements dans la chaîne d’approvisionnement des pharmacies.




La réunion de ce mercredi 22 avril devrait pointer les responsabilités de chacun des intervenants pour que les masques subventionnés par l’État soient à la disposition de tous. Selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Industrie, le Maroc produit plus de 5 millions de masques par jour, ce qui permet de répondre aux besoins de la population.
Depuis le 7 avril, le port du masque étant obligatoire pour toutes les sorties exceptionnelles pendant cette période de confinement. Toute infraction est passible de peine d’emprisonnement allant d’un à 3 mois et d’une amende entre 300 et 1.300 dirhams.




À lire aussi:

Les masques difficiles à trouver au Maroc, malgré une production de 5 millions d’unités par jour





(Vidéo) Port du masque ou du voile: un journaliste s’embrouille





La guerre des “Masques” démasque les grands





Le Maroc n’exportera pas de masques, malgré la forte demande de nombreux pays





Covid-19 au Maroc: Plus de 13 millions de masques de protection distribués





Les masques de protection subventionnés mis en vente dans les pharmacies du Maroc





Covid-19: Le Maroc va produire 5 millions de masques de protection à partir de mardi





174 procès-verbaux dressés pour non-respect du port des masques





Adhésion générale de la population marocaine à l’obligation de port du masque sanitaire





(Vidéos) Confusion sur les prix des masques: des pharmaciens pris pour cible





(Photos) Après la baisse du prix des masques au Maroc, des Français expriment leur colère





Covid-19 au Maroc: Les entreprises doivent doter leurs personnels de masques de protection





Port obligatoire du masque au Maroc: les recommandations du ministère de la santé





Le Maroc produit et casse les prix des masques





Agadir: arrestation d’un individu qui vendait des masques de protection trop chers





Le roi Mohammed VI donne l’exemple





70.000 points de vente de masques au Maroc





Maroc: ce que vous risquez si vous ne portez pas de masque





Covid-19: le port du masque désormais obligatoire au Maroc





Covid-19: Des experts marocains recommandent le port de masque à l’ensemble des citoyens





Masques médicaux: la stratégie nationale du Maroc





(Vidéos) Quand les États-Unis détournent des masques destinés à la France…





Coronavirus: Soft Tech met gratuitement à disposition 10 millions de masques





Coronavirus: Une entreprise de textile à Tanger fabrique et distribue des masques gratuitement





Coronavirus: les douanes interceptent 2 millions de masques médicaux