samedi, juin 15, 2024
InternationalNationalPolitique

La mise en garde du Maroc à Macky Sall, l’ex président du Sénégal

La mise en garde du Maroc à Macky Sall

Le Maroc a exprimé son inquiétude concernant l’engagement de l’ancien président sénégalais, Macky Sall, dans les affaires politiques de son pays natal. Ce mouvement intervient alors que le Maroc tente d’éviter tout conflit avec le nouveau gouvernement sénégalais.

Les autorités marocaines ont dû répondre aux récentes tentatives de rassemblement initiées par Macky Sall auprès des membres de son parti politique, l' »Alliance pour la République », ainsi qu’auprès de la coalition « Unis pour l’espoir ». Il lui a été explicitement demandé de ne pas intervenir dans les affaires politiques sénégalaises.

Après avoir remis le pouvoir à son successeur Bassirou Diomaye Faye le 2 avril dernier, Macky Sall a déménagé au Maroc avec sa famille. Dans la ville de Marrakech, il s’est engagé dans de nouvelles tâches, y compris son rôle en tant qu’envoyé spécial pour le Pacte de Paris pour les peuples et la planète (4P).

En raison de cette nouvelle mission, l’ancien président sénégalais Macky Sall est tenu à un devoir de réserve. De plus, comme il réside désormais au Maroc, il est attendu de lui qu’il s’abstienne de discuter publiquement des questions politiques touchant le Sénégal.

Une telle ingérence dans la politique nationale sénégalaise pourrait créer une situation délicate pour le Maroc, qui cherche à maintenir une relation sans conflit avec le Sénégal. C’est pour cette raison que le Maroc a envoyé un avertissement à Macky Sall pour éviter que sa participation active dans les affaires politiques sénégalaises ne provoque une tension entre les deux nations.




À lire aussi :

Le roi Mohammed 6 félicite le nouveau président du Sénégal