samedi, juin 22, 2024
InternationalNationalSociété

La plus vielle tannerie du monde encore en activité est à Fès

La plus vielle tannerie du monde encore en activité est à Fès

La tannerie Chouara de Fès : un héritage ancestral

Au cœur de l’ancienne médina de Fès, terre de richesses historiques et de savoir-faire uniques se dresse, intemporelle, la tannerie Chouara. Ce monument à ciel ouvert, encore en pleine effervescence, est un vestige vivant du riche passé de la ville. Érigée au 11ème siècle, la tannerie Chouara est la plus ancienne du monde encore en activité, témoignant d’un héritage centenaire qui a su s’adapter au fil des temps. Elle existe depuis plus de 900 ans, s’étend sur 7200 m² et emploie plus de 500 maîtres artisans.

Plonger dans l’univers des tanneurs de Chouara, c’est se plonger dans un monde où les techniques ancestrales côtoient les nouveaux défis du XXIe siècle. Les maîtres artisans y officient avec passion, manipulant le cuir au rythme de procédés naturels transmis de génération en génération.

Le procédé de tannage du cuir à Chouara est un ballet précis, fruit d’un savoir-faire ancestral. Les peaux, une fois ébouillantées, sont débarrassées de leurs poils dans des fosses de chaux avant d’être teintées grâce à des pigments végétaux. Chacune des couleurs qui saturent le cuir émane d’éléments naturels soigneusement choisis. Le safran pour le jaune, le coquelicot pour le rouge, la menthe pour le vert, le cèdre pour le marron et l’indigo pour le bleu. Ces teintures naturelles respectent l’environnement tout en offrant une palette de couleurs vibrantes qui font la fierté des artisans.

Une fois le cuir teinté et séché, l’art de la maroquinerie entre en scène. Terme venu du vieux français « maroquin », il évoque le cuir en provenance de Maroc, soulignant l’influence primordiale de ce pays dans l’industrie du cuir. Des sacs élégants, des chaussures authentiques, des ceintures robustes aux vestes raffinées, chaque pièce est travaillée avec le plus grand soin et une attention particulière aux détails.

L’offre de la tannerie de Chouara ne se limite pas à séduire les Marocains. En effet, les touristes, fascinés par le mélange entre l’authenticité du lieu et la qualité du travail, s’y pressent en nombre. Chacun repart, les bras chargés de souvenirs et la tête pleine de l’écho des marteaux et du parfum du cuir.

En somme, la tannerie Chouara de Fès est plus qu’un lieu de production de cuir. C’est un symbole de la culture marocaine, une porte ouverte sur l’Histoire et un écrin de réalités immuables dans un monde qui ne cesse de changer. En arpentant ses allées, on ne peut que rendre hommage à cette résilience et à ce savoir-faire perpétué avec passion.

Chaque pièce en cuir qui en sort, chaque couleur qui illumine les peaux, est une narration silencieuse des siècles écoulés et une promesse pour un avenir aussi coloré et résistant que le cuir qu’elle produit.



La maroquinerie

La maroquinerie, une tradition solidement ancrée au Maroc, est une autre facette essentielle de l’histoire de la tannerie Chouara. Le terme « maroquinerie » lui-même est intrinsèquement lié à l’histoire du Maroc, puisqu’il dérive du terme « maroquin » qui était utilisé en ancien français pour désigner un cuir de chèvre ou de mouton provenant du Maroc, tanné avec des extraits de sumac (Arbre aux nombreuses variétés, riche en tanin, substance qui rend les peaux imputrescibles). Cela met en évidence l’influence pionnière du Maroc dans l’industrie du cuir et de la tannerie.

Les produits de maroquinerie de Chouara sont une célébration du savoir-faire marocain. Chaque sac, ceinture, chaussure ou veste en cuir qui sort de l’atelier est un chef-d’œuvre de l’artisanat local, façonné avec passion et précision.

Les articles de maroquinerie de Fès sont renommés pour leur workmanship exceptionnel et la qualité du cuir. Ces produits de cuir sont un gage d’authenticité et de qualité, qui attirent tant les locaux que les touristes du monde entier. Qu’il s’agisse de sacs à main finement ouvragés, de ceintures robustes ou de babouches traditionnelles, chaque article parle de l’héritage culturel du Maroc.

La ville de Fès est souvent comparée à un musée à ciel ouvert et la tannerie Chouara en est l’une des plus belles pièces d’exposition, avec sa maroquinerie qui continue d’écrire l’histoire du Maroc et de sublimer l’art du cuir dans le monde.