jeudi, juin 20, 2024
InternationalNationalSociété

Le Gitex Africa renforce la position du Maroc de pôle numérique

L’accueil par le Maroc du Gitex Africa Morocco renforce sa position en tant que pôle numérique régional

L’accueil par le Maroc du Gitex Africa Morocco renforce sa position en tant que pôle numérique régional, a souligné, mercredi à Marrakech, la ministre marocaine de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Dans un entretien accordé à l’agence de presse marocaine MAP (Maghreb Arabe Presse), en marge de la 2ème édition du Gitex Africa Morocco, Ghita Mezzour a indiqué que l’accueil par le Maroc de cet événement international va permettre d’attirer de nouveaux investissements au Maroc et de baliser la voie aux entreprises participantes pour qu’elles puissent accéder à de nouveaux marchés, notant que cet évènement reflète l’intérêt particulier qu’accorde la Maroc au développement socio-économique du continent africain.

“Aujourd’hui, l’Afrique doit être productrice des dernières technologies numériques”, a-t-elle enchainé, faisant savoir que le continent africain dispose de jeunes qualifiés dans le domaine du digital, ce qui permettra, à travers les différentes activités de ce Salon, d’identifier les solutions développées par les entreprises africaines, de consolider la coopération Sud-Sud et de tirer profit des expériences, en faveur du développement du continent.

Dans ce sillage, la ministre marocaine de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration a relevé que la Stratégie Maroc digitale 2030, annoncée mercredi à Marrakech par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, sera lancée dans les prochaines semaines.

Cette stratégie vise à accélérer le processus de la numérisation des services publics, pour qu’ils puissent devenir faciles, simples et transparents pour les citoyens, d’autant plus qu’elle ambitionne de développer l’économie digitale du Maroc, à travers le secteur de l’outsourcing, a-t-elle poursuivi.

Cette stratégie repose sur trois piliers, à savoir les compétences humaines, les infrastructures de télécommunication et les services cloud, a-t-elle avancé, notant dans ce sens que le Maroc dispose d’importantes ressources humaines qualifiées dans le domaine du digital, qui seront renforcées davantage par le biais de la formation des jeunes dans les différentes régions du Royaume dans le domaine numérique.

Par ailleurs, Ghita Mezzour a fait savoir que son département a procédé aujourd’hui, en marge du Salon, à la signature d’une convention de partenariat avec le leader mondial des technologies de l’information “Oracle”, portant sur la mise en place d’un centre des services cloud développé, le premier en son genre en Afrique du Nord.

Mobilisant un investissement global de 1,4 milliard de Dirhams, ce centre fournira des services cloud très développés liés à l’intelligence artificielle, ainsi que de diverses solutions numériques, dans l’optique d’accélérer le processus de la transformation numérique au Maroc et en Afrique, a ajouté la ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Gitex Africa, le plus grand salon tech et startups en Afrique, qui connaît la participation de plus de 1.500 exposants, représentant plus de 130 pays, se veut un hub favorisant les échanges sur les derniers développements technologiques, notamment dans les domaines de l’intelligence Artificielle, la santé et la cybersécurité.




À lire aussi :

Lancement prochain de la Stratégie Maroc digitale 2030