mardi, mai 28, 2024
InternationalNationalSociété

Algérie : une armée de « mouches électroniques » contre le Maroc

ALGÉRIE : UNE ARMÉE DE « MOUCHES » ÉLECTRONIQUES CONTRE LE MAROC

Les autorités algériennes ont orchestré la mise en place d’une stratégie de désinformation à travers la création de ce qu’on pourrait appeler des bataillons de « mouches électroniques », des agents chargés de propager de fausses informations sur les réseaux sociaux dans le but de discréditer le Maroc. Cette opération consiste à altérer la vérité et à commenter de manière cynique les sujets abordés par des chaînes de télévision arabes, notamment en ce qui concerne le sud du Maroc et la politique extérieure marocaine.

Selon les informations rapportées par le journal arabophone Assabah, ces mouches électroniques ont été spécialement formées dans le domaine de la manipulation en ligne par des experts en provenance de Corée du Nord. Leur mission est de diffuser des mensonges et de la propagande anti-marocaine en utilisant des pseudonymes et en créant des comptes fictifs dans différents pays, prétendant représenter l’opinion publique de ces nations pour accentuer leur hostilité envers le Maroc.

Pour faciliter leur tâche, ces agents ont reçu des directives détaillées sur les sujets à aborder et les angles à adopter pour diffuser leur propagande. Ils ciblent notamment le peuple marocain, ses dirigeants, ses symboles, son histoire et ses institutions, en diffusant des informations totalement fausses et souvent diffamatoires.

Leur animosité envers le Maroc les pousse à aller jusqu’à accuser le royaume de tous les maux de l’Algérie et même du monde entier. En plus de leur action contre le Maroc, ces mouches électroniques sont également chargées de ternir l’image du royaume en attaquant des chaînes arabes et en déformant la vérité dans divers domaines, tels que la religion, la culture, la politique, l’économie, le sport, etc.

À titre d’exemple, ils ont manipulé des vidéos montrant les difficultés rencontrées par les Algériens dans leur vie quotidienne pour tenter de faire croire qu’elles se déroulaient au Maroc, comme une vidéo d’algériens faisant la queue pour tenter d’avoir un peu de lait. De même, ils ont déformé les revendications des enseignants marocains qui ont manifesté et qui étaient en grève à cause de conditions de leur statut, ils ont été présentés comme des enseignants marocains qui ont manifesté et qui étaient en grève à cause de leur opposition au régime marocain…

En outre, ces soldats de la guerre de l’information diffusent des rapports mensongers prétendument émanant de nombreuses organisations internationales et déforment les déclarations de responsables de pays tiers pour les faire paraître hostiles au Maroc. Ils vont même jusqu’à utiliser d’anciennes séquences de guerre pour prétendre à des attaques fictives des milices du Polisario.

Cette campagne de désinformation de l’Algérie, pour tenter de ternir l’image du Maroc, ne se limite pas aux réseaux sociaux, car des titres de sites web ont également été détournés pour propager des attaques contre le Maroc, allant jusqu’à prétendre que des journalistes marocains sont contre le régime en place.

Cependant, malgré les efforts déployés par les autorités algériennes, cette campagne n’a pas donné les résultats escomptés. En effet, les peuples du monde sont conscients de la réalité difficile du peuple algérien, qui vit sous le joug d’un régime sécuritaire politico-militaire totalitaire qui enchaîne des déconfitures de toutes natures et qui est de plus en plus isolé sur la scène internationale.