jeudi, mai 30, 2024
Société

France: plus de 500000€ de dons pour le lycée musulman Averroès

FRANCE : 500 000 € DE DONS ASSURENT LA PROCHAINE RENTRÉE DU LYCÉE MUSULMAN AVERROÈS

Le lycée privé musulman Averroès (meilleur lycée de France en 2013) a récemment réussi à collecter plus de 500 000 euros via une campagne en ligne (lien ci-dessous), ce qui a permis à la direction de déclarer que l’établissement serait en mesure d’assurer la prochaine rentrée scolaire. Cette annonce est d’autant plus significative étant donné la rupture du contrat avec l’État et la fin des subventions publiques. Cette décision a été annoncée lors d’un rassemblement de soutien qui s’est tenu à Lille le samedi 6 avril, où le directeur du lycée, Éric Dufour, s’est exprimé avec satisfaction sur cette avancée.

La préfecture du Nord a pris la décision en décembre dernier de résilier le contrat liant l’établissement à l’État, un contrat établi depuis sa fondation en 2004. Les raisons invoquées incluent des enseignements jugés non conformes aux valeurs républicaines ainsi que des questions de financement jugées opaques. Malgré cette rupture, le lycée a pu compter sur le soutien des syndicats d’enseignement, de la Ligue des droits de l’Homme, ainsi que sur celui des enseignants, des élèves et des parents, tous présents en grand nombre lors du rassemblement de soutien à Lille.

Éric Dufour reste confiant quant à la ré-instauration du contrat entre l’État et le lycée, considérant cette rupture comme une discrimination évidente par rapport aux autres écoles privées sous contrat.

Amel Afejjay, professeure d’histoire-géographie, a également pris la parole lors du rassemblement, mettant en avant le travail accompli pour faire du lycée Averroès un établissement d’excellence. Les espoirs désormais reposent sur le Conseil d’État, saisi pour suspendre la rupture du contrat, qui a été confirmée en référé par le tribunal administratif de Lille.

Selon les déclarations d’Éric Dufour, on attend la décision du Conseil d’État vers la mi-mai, tandis que la décision du tribunal administratif sur le fond du dossier pourrait prendre un à deux ans.

Le lycée Averroès est également en attente d’une décision du Conseil d’État concernant une saisine de la région des Hauts-de-France, qui depuis 2019 refuse de verser les 300 000 € annuels prévus dans le cadre du contrat avec l’État.

En mars dernier, cinq responsables du Centre islamique de Villeneuve-d’Ascq (CIV), principal financeur du lycée Averroès, ont été relaxés par le tribunal judiciaire de Lille des accusations d’escroquerie, d’abus de confiance et de blanchiment d’argent. Cette décision juridique représente un soulagement pour le centre, dont les actions avaient été sujettes à des suspicions.

Le lien de la cagnotte pour le lycée musulman Averroès : HTTPS://WWW.COTIZUP.COM/AVECAVERROES