mardi, avril 23, 2024
Faits diversmétéoNationalSociété

Maroc : des inondations à Tétouan

MAROC : DES INONDATIONS À TÉTOUAN

Les récentes précipitations, salutaires pour le Maroc en raison de la menace potentielle de sécheresse, ont toutefois généré des complications dans certaines régions. Le dimanche dernier, les équipes de la Protection Civile de la zone de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont dû intervenir en urgence pour évacuer 13 personnes prises au piège des inondations dans la commune rurale de Sahtryine, située dans la province de Tétouan.

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a été le théâtre d’une pluviométrie exceptionnelle, avec des records atteignant 121mm. Tanger se hisse ainsi au sommet de la liste des villes les plus arrosées. Ces précipitations torrentielles ont engendré la submersion de plusieurs habitations, mettant en danger la vie de nombreux résidents. Dès les premières lueurs du jour, les équipes de la Protection Civile de Tétouan ont été mobilisées sur le terrain, répondant à l’appel à l’aide des habitants avec une multitude d’unités, d’ambulances, de camions et d’autres équipements essentiels.

Dans la banlieue de Sahtryine Ain Lahcen, le long de la route reliant Tanger à Tétouan, plusieurs foyers ont été assaillis par les eaux de pluie, nécessitant une intervention d’urgence pour secourir les personnes piégées. L’évacuation s’est déroulée à l’aide de bateaux pneumatiques, d’ambulances et de camions, permettant d’acheminer en toute sécurité les habitants vers le centre-ville de Tétouan.

En plus de Sahtryine, d’autres régions ont été touchées par les inondations. Les équipes de la Protection Civile ont poursuivi leurs efforts dans la zone aéroportuaire, le long de la route de Martil et sur la route M’diq-Fnideq. La circulation a été fortement perturbée pendant des heures dans le quartier de Mellalyine en raison de la montée des eaux.

Face à cette situation critique, les autorités locales ont même dû mobiliser des bateaux pour évacuer les personnes bloquées. Sur les réseaux sociaux, des appels urgents ont été lancés par des activistes exhortant les responsables et les élus à intervenir rapidement pour atténuer les conséquences de ces intempéries.

Avec des précipitations soutenues tout au long de la journée, la tension reste palpable et le stress des habitants ne fait qu’augmenter. Les équipes de la Protection Civile continuent leurs interventions d’urgence sur plusieurs axes routiers, notamment sur la route de Mellalyine, dans les zones périphériques de Martil, sur la route de Chefchaouen et sur la route de Tanger, où des inondations et une montée significative des eaux ont été observées.