mardi, avril 23, 2024
InternationalNational

Le Maroc achète aux États-Unis des centaines de missiles Javelin

LE MAROC COMMANDE AUX ÉTATS-UNIS DES CENTAINES DE MISSILES JAVELIN

Les Forces armées royales (FAR) ont récemment passé une nouvelle commande d’armement sur le marché américain. Selon un communiqué de l’Agence américaine de coopération de sécurité et de défense daté du mardi 19 mars, le Département d’État américain a donné son feu vert pour la vente militaire au gouvernement marocain.

Cette transaction porte sur des missiles Javelin et des équipements connexes, pour un montant estimé à 260 millions de dollars.

La demande du Maroc comprend l’acquisition de 612 missiles Javelin FGM-148F, dont 12 sont de type volant, ainsi que 200 unités de lancement de commande légères Javelin (missile LWCLU), comme le souligne l’Agence américaine de coopération de sécurité et de défense.

Cette initiative de vente est justifiée comme un soutien à la politique étrangère et à la sécurité nationale des États-Unis, visant à renforcer la sécurité d’un allié majeur, bien qu’il ne soit pas membre de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN). Le Maroc ne fait pas partie de l’OTAN, mais il est lié à cette organisation par un statut d’allié majeur.  

Le Maroc est reconnu comme une force stabilisatrice en Afrique du Nord, contribuant au progrès économique et à la stabilité politique dans la région, selon le même communiqué.

L’Agence américaine de coopération de sécurité et de défense affirme également que cette vente proposée renforcera les capacités de défense à long terme du Maroc, garantissant ainsi sa souveraineté et son intégrité territoriale, sans perturber l’équilibre militaire régional. Elle estime également que le Maroc sera en mesure d’intégrer ces nouveaux équipements sans difficulté dans ses forces armées.

Le FGM-148F Javelin, le lance-missiles antichar portable américain dont le Maroc a acheté 612 exemplaires, est largement utilisé par plusieurs pays, dont l’Australie, les Émirats arabes unis, Bahreïn et la France. Chaque unité de ce système coûte environ 78 000 dollars.

En rappel, en avril 2023, le Maroc avait déjà passé commande aux États-Unis de 18 systèmes d’artillerie à haute mobilité HIMARS et des équipements associés, pour un montant estimé à 524,2 millions de dollars. À noter que le Maroc et les États-Unis ont reconduit leur alliance militaire jusqu’en 2030.