lundi, avril 22, 2024
EconomieInternationalNational

Société Générale a fait part de son intention de se retirer du Maroc

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE A FAIT PART DE SON INTENTION DE SE RETIRER DU MAROC

La banque française Société Générale a fait part à la Banque centrale du Maroc de son intention de se retirer du Maroc

Lors de sa conférence de presse trimestrielle à Rabat, Abdellatif Jouahri, le gouverneur de Bank Al-Maghrib (la Banque centrale du Maroc), a partagé des informations concernant la présence de Société Générale, un groupe bancaire français, sur le marché marocain. Il a révélé que le haut management de Société Générale avait récemment rencontré les autorités marocaines pour discuter de son intention de se retirer du marché local.

Selon les déclarations de Abdellatif Jouahri, cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la première réunion trimestrielle du conseil de l’institution pour l’année 2024. Lors de cette réunion, les représentants de Société Générale ont abordé les difficultés rencontrées par le groupe bancaire français en Afrique, ainsi que leur désir de se désengager de leur filiale au Maroc, Société Générale Maroc.

En parallèle de cette annonce, il a été rapporté que la holding marocaine Saham est en pourparlers avec le groupe bancaire français Société Générale pour prendre le contrôle de sa filiale marocaine.

Bien que cette information ait suscité l’intérêt et circulé dans les médias, aucune confirmation officielle n’a été donnée ni par Société Générale ni par Moulay Hafid Elalmy, fondateur et dirigeant de la holding marocaine Saham (et également à la tête du patronat marocain de 2006 à 2009 et Ministre de l’Industrie et du Commerce du Maroc de 2013 à 2021) .

Il est également important de noter que tout changement de contrôle dans une banque au Maroc est soumis à la loi bancaire du pays, qui exige un nouvel agrément pour l’acquéreur. Le gouverneur de la Banque centrale du Maroc, Abdellatif Jouahri, a souligné ce point, affirmant que cette procédure est nécessaire pour évaluer si l’opération est bénéfique tant pour la banque que pour le système bancaire marocain.




À lire aussi :

Un groupe marocain veut s’emparer de filiales de SG en Afrique