lundi, avril 22, 2024
NationalSociété

2023 : récolte de 294 tonnes de cannabis légal au Maroc

2023 : RÉCOLTE DE 294 TONNES DE CANNABIS LÉGAL

La première récolte légale de cannabis, placée sous la supervision rigoureuse de l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis (ANRAC), a été couronnée de succès en 2023, avec une production totale de 294 tonnes provenant des zones autorisées de Chefchaouen, Taounate et Al Hoceïma.

Selon les informations recueillies, cette récolte inaugurale, réalisée dans le cadre réglementaire mis en place en 2022 par l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis, a vu émerger un volume impressionnant de 294 tonnes, avec des rendements variant entre 10 et 27 quintaux par hectare.

L’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis, créée conformément à la loi n°13-21, est investie de la responsabilité cruciale de superviser et de mettre en œuvre la politique de l’État dans tous les aspects de la culture, de la production, de la transformation, de la commercialisation et de l’exportation du cannabis.

Cette performance remarquable de l’année 2023 découle d’un écosystème soigneusement contrôlé impliquant étroitement des cultivateurs, des coopératives et des transformateurs, tous opérant sous la surveillance attentive et les orientations fournies par l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis. De manière générale, les opérations de semis pour les variétés importées débutent au mois d’avril, tandis que les récoltes se déroulent en août de la même année. Pour ce qui est de la variété locale connue sous le nom de « Beldia », originaire de la région, les semences sont ensemencées dès février, avec des récoltes effectuées en juillet de la même période.

Répondant à une demande persistante, la variété de cannabis « Beldia (bio) », renommée pour ses qualités distinctives et ses vertus thérapeutiques, a récemment reçu l’aval de l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis pour être cultivée légalement dans la région d’Al Hoceima. Cette autorisation spécifique concerne son utilisation industrielle dans des secteurs tels que la cosmétique et la pharmacologie, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour cette ressource précieuse.




L’UTILISATION INDUSTRIELLE DU CANNABIS DANS DES SECTEURS COMME LA COSMÉTIQUE ET LA PHARMACOLOGIE

L’utilisation industrielle du cannabis dans des secteurs tels que la cosmétique et la pharmacologie a gagné en popularité ces dernières années en raison des propriétés bénéfiques de certains composés du cannabis, tels que le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol), ainsi que d’autres cannabinoïdes et terpènes présents dans la plante.

  1. Cosmétique :
    • Les propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et hydratantes du CBD en font un ingrédient attrayant pour les produits de soins de la peau. Les crèmes, les lotions, les baumes à lèvres et même les produits de maquillage infusés au CBD sont devenus populaires.
    • Le cannabis est également utilisé dans les produits capillaires pour ses propriétés nourrissantes et hydratantes, et certaines marques proposent des shampooings et des revitalisants au cannabis.
  2. Pharmacologie :
    • Le CBD est largement étudié pour son potentiel thérapeutique dans le traitement de diverses affections, notamment l’épilepsie, l’anxiété, la douleur chronique et les troubles du sommeil. Des médicaments à base de CBD ont été approuvés pour le traitement de certaines formes d’épilepsie, comme le syndrome de Lennox-Gastaut et le syndrome de Dravet.
    • Le THC, bien qu’il soit psychoactif, a également des applications médicales. Il est utilisé pour soulager la douleur, réduire les nausées et stimuler l’appétit chez les patients atteints de cancer et de certains autres troubles médicaux.
  3. Recherche et développement :
    • La recherche sur les cannabinoïdes se poursuit activement pour découvrir de nouveaux avantages thérapeutiques et comprendre leur fonctionnement dans le corps humain. Des efforts sont également déployés pour développer des méthodes d’extraction efficaces et des formulations sûres pour une utilisation médicale et cosmétique.
    • De nouvelles variétés de cannabis sont cultivées pour des concentrations spécifiques de cannabinoïdes et de terpènes, afin de répondre aux besoins des industries de la pharmacologie et de la cosmétique.

Cependant, il convient de noter que la réglementation entourant l’utilisation industrielle du cannabis varie d’un pays à l’autre, et dans de nombreux endroits, elle reste strictement contrôlée en raison de ses associations avec le cannabis récréatif et la nécessité de garantir la sécurité des consommateurs.