lundi, avril 22, 2024
InternationalNationalUncategorized

L’accès des pays du Sahel à l’Atlantique par le Maroc saluée

CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD: L’INITIATIVE DU ROI DU MAROC POUR L’ACCÈS DES PAYS DU SAHEL À L’OCÉAN ATLANTIQUE SALUÉE

Les participants à la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud ont salué, à Rabat, l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à renforcer l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique.

« Nous saluons et nous nous félicitons de l’initiative au niveau international de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à renforcer l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique et soulignons l’urgence de combler l’énorme déficit en infrastructures et investissements dans la région atlantique africaine », ont indiqué les présidents des délégations des parlements nationaux et des unions parlementaires arabes, africaines et latino-américaines, dans la déclaration finale sanctionnant les travaux de cette Conférence.

Ils ont hautement salué le rôle pionnier joué par le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le lancement et le soutien de toutes les initiatives de développement et de solidarité visant à soutenir la coopération Sud-Sud.

Cette Initiative du Maroc pour l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, qui vise à créer un cadre institutionnel solide réunissant les 23 pays du continent donnant sur l’Océan Atlantique, permettra de faire de la façade atlantique du Maroc un point de départ pour renforcer les liaisons logistiques entre les pays du Sud aux niveaux maritime et aérien, ont-ils souligné.

Ce renforcement des liaisons logistiques est à même de faciliter l’échange de marchandises, d’ptimiser les flux d’investissements dans les pays du Sud et de rapprocher les chaînes de production créatrices de richesses et des matières premières, notamment dans l’espace géoéconomique afro-arabo-latino-américain qui concentre les ressources et les matières premières mondiales, lit-on dans la déclaration finale.

Les parlementaires ont, en outre, appelé à « s’inspirer de telles initiatives afin de renforcer la coordination, la coopération et la solidarité Sud-Sud » entre les pays d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes aux niveaux bilatéral, régional et interrégional, notamment dans les domaines liés à la souveraineté et à la sécurité alimentaire, énergétique et sanitaire, aux échanges économiques, au développement durable, à la coordination et à la concertation à travers des canaux institutionnels permanents.

Les travaux de la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud, placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se sont tenus jeudi et vendredi à Rabat sous le thème: « le rôle des parlements nationaux et des unions parlementaires régionales et continentales en Afrique, dans le monde arabe et en Amérique latine dans la promotion des partenariats stratégiques et la réalisation de l’intégration et du développement commun ».

Cette Conférence parlementaire a réuni plus de 260 participants de 40 pays, dont 30 présidents de parlements nationaux et d’unions parlementaires régionales et continentales d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes.




À lire aussi :

Développement de la coalition africaine de l’Atlantique