dimanche, mars 3, 2024
InternationalNational

Maroc : hausse significative des importations de diesel de Russie

Spread the love

MAROC : HAUSSE SIGNIFICATIVE DES IMPORTATIONS DE DIESEL DE RUSSIE

En réaction à l’embargo imposé par l’Union européenne sur les produits pétroliers russes, le Maroc s’est retrouvé dans l’obligation de diversifier ses sources d’énergie. Cette situation a entraîné une augmentation significative de ses importations de diesel en provenance de la Russie tout au long de l’année 2023.

Selon les données révélées par le London Stock Exchange Group (LSEG) et relayées par l’agence de presse britannique Reuters, le Maroc est désormais considéré comme l’un des principaux importateurs de ce carburant sur le continent africain. Cette évolution témoigne d’un changement stratégique majeur dans les approvisionnements énergétiques du pays.

Pour répondre à cette demande accrue, la Russie a déployé une stratégie proactive en intensifiant considérablement ses exportations de diesel vers l’Afrique. Les statistiques sont éloquentes : une augmentation remarquable de plus de 300% en 2023, passant de 2,4 millions de tonnes en 2022 à un total impressionnant de 10,2 millions de tonnes.

Cette tendance semble persister en 2024, avec déjà 0,8 million de tonnes exportées dès le mois de janvier de cette année. L’engouement pour le diesel russe dépasse largement les frontières marocaines, touchant des pays tels que la Turquie, qui a importé 13,5 millions de tonnes de ce carburant, et le Brésil, qui en a acquis 6,5 millions de tonnes.

Les avantages du diesel russe pour les pays africains sont multiples et incontestables. Tout d’abord, son coût concurrentiel par rapport au Brent, le prix de référence international du pétrole, constitue un attrait majeur, permettant des économies moyennes de 2,5 dollars par baril, selon les données de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

De plus, sa composition moins soufrée en fait un choix écologique préféré, offrant une alternative plus respectueuse de l’environnement et mieux adaptée aux capacités de raffinage locales que d’autres types de diesel disponibles sur le marché.

Face au boycott européen, la Russie a démontré sa capacité d’adaptation en diversifiant ses marchés et en consolidant sa présence en Asie. Cette région est ainsi devenue sa première destination d’exportation, enregistrant une croissance impressionnante de 56% en 2023.

Cependant, l’importation de diesel russe par le Maroc a suscité des controverses au sein de la classe politique au printemps 2023. Plusieurs groupes parlementaires ont exigé la mise en place d’une commission d’enquête pour élucider cette affaire, soulevant des questions quant à la transparence des transactions et à d’éventuels liens politico-économiques.

Bien que des acteurs majeurs de la distribution de carburant au Maroc aient vivement nié toute implication dans l’importation de diesel russe sur le marché national, ces questions persistent, mettant en lumière les implications géopolitiques de cette affaire.