jeudi, février 29, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Maroc : arrestation d’un maître-chanteur et diffamateur en série

Spread the love

MAROC : ARRESTATION D’UN MAÎTRE-CHANTEUR ET DIFFAMATEUR EN SÉRIE

Aéroport international Mohammed V de Casablanca : arrestation d’un maître-chanteur et diffamateur en série

Le récidiviste notoire qui se fait appeler « Dayekh », connu pour ses multiples actes de diffamation, a été appréhendé à l’aéroport Mohammed V alors qu’il tentait de fuir en Turquie. Cette arrestation pourrait déclencher une série de révélations mettant en cause plusieurs personnalités de haut rang.

Les autorités de l’aéroport Mohammed V de Casablanca ont déjoué, dimanche dernier, la tentative d’évasion de « Dayekh », un individu qui s’est spécialisé dans la calomnie à l’encontre du parquet, des autorités locales et de diverses personnalités. Malgré un avis de recherche émis à son encontre, il avait réussi à se procurer un passeport dans des circonstances troubles.

Les détails de cette affaire, rapportés par le journal arabophone Assabah, révèlent que le procureur a ordonné la mise en détention provisoire de « Dayekh ». Celui-ci était parvenu à échapper aux forces de sécurité pendant plus d’un an et demi alors qu’il était recherché dans tout le pays.

Selon les informations fournies par le journal, les accusations contre lui ont été modifiées par le parquet. Il sera désormais poursuivi pour insultes envers des fonctionnaires en service et complicité dans des tentatives de chantage, ayant menacé des personnes de divulguer leurs photos personnelles s’ils ne lui versaient pas d’argent.

Les documents des services de la gendarmerie de Kénitra font également état de l’implication présumée de personnalités politiques et de responsables locaux dans le financement des activités de « Dayekh » et de son complice, actuellement en détention.

Ce dernier avait lui aussi fui en Turquie avant d’être appréhendé alors qu’il tentait de rentrer au pays. Condamné à deux ans et demi de prison ferme, il était accompagné d’un auxiliaire d’autorité condamné à un an dans une affaire de diffamation impliquant également « Dayekh ».

Assabah prévoit que d’autres noms seront impliqués dans cette affaire. Des sources mentionnent des responsables locaux concernés par des allégations de corruption suite au renouvellement du conseil communal de Sidi Taibi, où l’ancien président et un de ses adjoints ont été arrêtés après la diffusion d’un enregistrement compromettant réalisé par le bras droit de « Dayekh ».