dimanche, mars 3, 2024
Faits divers

(Vidéo) France : un homme a voulu brûler vifs des musulmans

Spread the love

FRANCE: UN HOMME A TENTÉ D’INCENDIER UNE MOSQUÉE EN PLEINE PRIÈRE

Un individu a essayé de mettre le feu à la porte de la mosquée de Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix (Finistère), pendant la prière, ont indiqué samedi la préfecture du Finistère et le ministre de l’Intérieur.

Ce matin (samedi) au moment de la prière, un individu a tenté d’incendier la porte de la salle de la mosquée de Saint-Martin-des-Champs. Le préfet du Finistère, Alain Espinasse, condamne avec la plus grande fermeté cet acte commis contre un lieu de culte», a indiqué la préfecture dans un communiqué transmis à l’AFP.

«Soutien aux musulmans du Finistère à la suite de la dégradation de la mosquée de Morlaix ce matin. Une enquête a été ouverte afin que l’auteur de ces faits puisse être poursuivi», a réagi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur le réseau social X.

Le Conseil français du culte musulman a condamné «fermement» en soirée cette «tentative d’incendie criminel», y voyant «un attentat terroriste».

«Cette attaque préméditée, est intervenue à une heure précise de prière et de fréquentation de la mosquée par les fidèles», explique dans un communiqué le CFCM, exprimant «sa pleine solidarité aux fidèles et aux responsables de la mosquée extrêmement choqués et traumatisés».

«Les images de la vidéosurveillance montrent un individu asperger la porte de la mosquée d’un liquide inflammable avant d’allumer le feu. L’intervention rapide des pompiers a permis d’éviter un véritable carnage parmi les fidèles», ajoute l’instance, qui souhaite que «l’enquête pénale, en cours pour “tentative de destruction par des moyens dangereux”, soit requalifiée et que le parquet antiterroriste s’en saisisse».

Plusieurs responsables politiques ont condamné cet acte, à l’instar du premier secrétaire du PS Olivier Faure qui a espéré sur X que «tous trouveront les mots pour dénoncer cet incendie raciste». «À force de pointer les musulmans à tout propos, le passage à l’acte se réalise toujours», a-t-il accusé.

«À nouveau, une mosquée est ciblée par des semeurs de haine. Solidarité avec les musulmans de France visés par cet acte islamophobe. Le coupable doit être retrouvé et condamné», a réagi sur le même réseau le coordinateur de La France insoumise, Manuel Bompard.

Du côté de la majorité, le député Karl Olive (Renaissance) a condamné un acte «inacceptable». «J’apporte mon total soutien aux amis de confession musulmane pour cet acte odieux. Je sais le gouvernement de Gabriel Attal très attentif et engagé pour protéger tous nos compatriotes. Merci à Gérald Darmanin d’avoir la main ferme sur le sujet!», a-t-il écrit sur X.