dimanche, mars 3, 2024
EconomieInternationalNationalSociété

(Vidéo) Tebboune : les ressources du Maroc sont plus stratégiques

Spread the love

ABDELMADJID TEBBOUNE : LES RESSOURCES DU MAROC SONT PLUS STRATÉGIQUES

Le Maroc occupe actuellement une position prédominante sur la scène mondiale en détenant 70% des réserves mondiales de phosphate, une ressource cruciale pour la production d’engrais alimentaires. Malgré cela, Abdelmadjid Tebboune a proclamé que l’Algérie deviendra le premier producteur de phosphate en Afrique et se classera deuxième ou troisième au niveau mondial…

Lors de l’inauguration de la 31ᵉ édition de la Foire de la production nationale à Alger, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a souligné l’importance de soutenir l’Afrique en répondant à une grande partie de ses besoins en engrais. Dans ses déclarations, il a implicitement critiqué le Maroc, premier producteur de phosphate sur le continent africain, et deuxième après la Chine qui en a moins mais qui en vend plus.

« Nous avons l’obligation d’aider l’Afrique. Couvrir les besoins d’une bonne partie de notre continent en engrais. » ; « D’autres (le Maroc ndlr), sont en train de faire de la politique avec les engrais », a déclaré le président algérien

Cette situation met en lumière la compétition et les enjeux économiques liés à cette ressource stratégique. « Ça devient le produit le plus stratégique au monde, ‘ktar men gaz o lpétrole’ plus que le gaz et le pétrole » ; « celui qui détient les engrais détient pratiquement un pouvoir de décision énorme », a insisté le président algérien.

Les exportations marocaines de phosphates ont connu une augmentation significative, atteignant 7,89 milliards de dirhams à la fin d’août 2022, soit une progression impressionnante de 67,7 % par rapport à l’année précédente.

Le président algérien a également souligné l’évolution stratégique du pays en matière d’industries extractives, mettant en avant une orientation vers l’exportation avec de la valeur ajoutée. Il a appelé à une révision de la politique d’exportation en insistant sur la nécessité d’arrêter l’exportation brute. Dans cette perspective, le projet de phosphate d’Annaba a été cité comme exemple, avec un appel à une intégration significative une fois le projet terminé, mettant en avant la nécessité de développer des produits dérivés pour maximiser la valeur ajoutée.

Ainsi, au-delà des aspects économiques, cette situation met en lumière les enjeux géopolitiques liés aux ressources naturelles, notamment le phosphate*, et souligne l’importance croissante des engrais dans le contexte mondial en tant que ressource naturelle stratégique.

*Le phosphate est la source naturelle du phosphore. Ce dernier fournit un quart des besoins des plantes en nutriments, permettant leur croissance et leur développement. Le phosphore est utilisé dans plusieurs produits. Il constitue l’ingrédient essentiel des engrais.




La question du phosphate est abordé à la 40ème seconde: