jeudi, février 29, 2024
InternationalNationalSociété

(Doc) Climate Change Performance Index : le Maroc 6ème mondial

Spread the love

(DOCUMENT) CLIMATE CHANGE PERFORMANCE INDEX : LE MAROC 6ÈME MONDIAL

Le Maroc a obtenu une position notable en se classant au sixième rang mondial dans l’édition 2023 de l’Indice de performance du changement climatique. Cette reconnaissance place le pays juste derrière des leaders tels que le Danemark, l’Estonie, les Philippines, l’Inde et les Pays-Bas dans ce classement prestigieux.

L’édition la plus récente du Climate Change Performance Index (CCPI) confirme le rôle prééminent du Maroc parmi les nations les plus engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique, conforme aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, signé à l’issue de la COP21 en décembre 2015.

Au sein du groupe de 67 pays évalués, le Maroc se distingue en occupant la neuvième place mondiale, affichant un score global de 69,82 points. Il est important de noter que l’Indice de performance du changement climatique ne décerne pas les trois premières places du classement, arguant qu’aucun pays au monde n’a atteint une performance suffisante dans toutes les catégories pour obtenir une note globale très élevée. Ainsi, le Maroc se classe sixième, surpassant des nations telles que les États-Unis, la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Chine et le Japon.

Sur le continent africain, le Maroc se distingue comme le leader incontesté, reléguant des pays tels que le Nigeria (17e), l’Égypte (22e), l’Afrique du Sud (45e) et l’Algérie (54e).

Les performances du Maroc se reflètent dans des évaluations moyennes dans les catégories « énergies renouvelables » et « politique climatique ». Cependant, le pays obtient des notes élevées pour ses efforts en matière d' »émissions de gaz à effet de serre » et de « consommation d’énergie ». Cette reconnaissance en tant que pays très performant est attribuée à ses faibles émissions de gaz à effet de serre, à son engagement en faveur d’une efficacité énergétique accrue et à ses progrès notables dans la production d’énergies renouvelables, comme souligné par les auteurs du rapport.




Les experts notent également le rôle actif et solidaire du Maroc dans la politique climatique internationale, soulignant la nécessité de politiques visant à réduire l’utilisation des combustibles fossiles et à protéger l’environnement.

Publié annuellement depuis 2005 grâce à l’initiative conjointe de Germanwatch, du NewClimate Institute et du Climate Action Network International, le CCPI continue de servir de référence en tant qu’outil de surveillance indépendant. Il permet d’évaluer les performances de plus de 60 pays dans la protection du climat, contribuant ainsi à renforcer la transparence de la politique climatique internationale et à faciliter la comparaison des efforts et des progrès de chaque nation dans la protection du climat.