dimanche, mars 3, 2024
InternationalNational

Dessalement d’eau de mer: un projet au Maroc de groupes émiratis

Spread the love

DESSALEMENT D’EAU DE MER: UN PROJET AU MAROC DE GROUPES ÉMIRATIS

Dessalement de l’eau de mer: deux groupes émiratis annoncent un projet alimenté par des énergies renouvelables au Maroc

Les groupes émiratis Metito Utilities et Tahliya ont concrétisé un partenariat lors de la COP28, visant à développer un projet majeur de dessalement d’eau de mer au Maroc, intégralement alimenté par des sources d’énergie renouvelable. L’accord, formalisé en marge de la 28e Conférence mondiale sur le climat à Dubaï, constitue une étape concrète du très vaste partenariat entre le Maroc et les Émirats arabes unis, scellé le 4 décembre entre le roi Mohammed VI et le président Mohammed Ben Zayed Al Nahyane.

Metito Utilities, une entreprise spécialisée dans la gestion durable de l’eau, s’associe à Tahliya Group, basé à Dubaï et réputé pour ses compétences dans la production d’électricité et les installations de dessalement en Afrique. Ensemble, ces deux acteurs majeurs entendent mettre en place un projet de dessalement d’eau de mer novateur au Maroc, en exploitant les ressources d’énergies renouvelables disponibles dans la région.

Ce partenariat prévoit l’utilisation des ressources hydriques obtenues dans un ambitieux projet d’irrigation à usages multiples. Ce dernier vise à résoudre plusieurs problématiques cruciales, notamment la pénurie d’eau, la sécurité alimentaire et le développement durable au Maroc. Les entreprises se positionnent ainsi comme des acteurs engagés dans la recherche de solutions durables aux défis environnementaux et sociaux.




Rami Ghandour, PDG de Metito Utilities, a souligné l’engagement de son entreprise envers des principes fondamentaux tels que l’impact, la durabilité et l’innovation. Il a exprimé sa satisfaction quant à la collaboration avec Tahliya, affirmant que cette alliance permettra d’aborder de manière proactive les enjeux pressants liés à l’eau au Maroc.

Zouheir Bensaid, PDG de Tahliya, partage cette vision optimiste, prévoyant que ce partenariat ouvrira une nouvelle ère dans l’industrie de l’eau. Il met en avant le développement d’usines de dessalement à grande échelle, alimentées par des énergies alternatives, avec pour objectif principal l’irrigation au Royaume du Maroc.

Bien que les détails financiers, l’emplacement précis des projets et le calendrier d’exécution n’aient pas été dévoilés, les deux partenaires soulignent l’importance stratégique du Royaume du Maroc en tant que marché clé, offrant un potentiel considérable. Metito indique également qu’elle envisagera diverses stratégies, y compris la mobilisation de capitaux et d’expertises, potentiellement en collaboration avec des entités telles que l’Africa Water Infrastructure Development (AWID), pour la concrétisation de ces projets d’envergure.