jeudi, février 29, 2024
InternationalNationalSociété

Éducation : le Maroc recule dans un classement international

Spread the love

ÉDUCATION: LE MAROC RECULE DE 9 RANGS DANS UN CLASSEMENT INTERNATIONAL

Après sa première participation en 2018, le Maroc a pris part pour la deuxième fois au Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves (PISA) en avril et mai 2022. Cette enquête, menée tous les trois ans par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), évalue les connaissances et compétences des élèves de 15 ans dans trois domaines essentiels : la culture mathématique, la compréhension de l’écrit et la culture scientifique.

Dans l’édition 2022, le Maroc a participé avec un échantillon de 6 867 élèves de 15 ans provenant de 177 établissements des deux cycles secondaires publics. Cette participation couvrait les 12 académies régionales d’éducation et de formation. La culture mathématique était le domaine principal évalué pour cette édition, avec une évaluation supplémentaire portant sur la pensée créative.

Les résultats de l’enquête PISA 2022 révèlent que les élèves marocains des écoles publiques ont enregistré des performances inférieures à la moyenne de l’OCDE, montrant une nette détérioration par rapport à l’édition précédente de 2018. Les scores ont diminué dans les trois domaines étudiés : 365 points en culture mathématique (contre 368 en 2018), 365 points en culture scientifique (contre 377 en 2018) et 339 points en compréhension de l’écrit (contre 359 en 2018).

Dans le Classement PISA 2022, le Maroc est positionné à la 71e place en culture mathématique, à la 79e place en compréhension de l’écrit et à la 76e place en culture scientifique parmi 81 pays, enregistrant un recul de 9 rangs dans les deux derniers domaines.




Ces résultats confirment les constats nationaux et internationaux, soulignant la crise des apprentissages au sein du système éducatif public comme une priorité à traiter. Le Ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a adopté une approche de responsabilité, de transparence et d’urgence, comme défini dans la feuille de route 2022-2026.

Depuis septembre 2023, la réforme prévue dans la feuille de route est en cours dans les classes des écoles pionnières, accueillant 320 000 élèves. Le modèle d’apprentissage a été entièrement repensé, avec une évaluation individuelle supervisée par des partenaires externes, soutenu par la science et la recherche.

Grâce à la mobilisation des enseignants et des équipes pédagogiques, la première évaluation des élèves indique une amélioration significative des compétences chez la majorité des élèves de la 2e à la 6e année du primaire dans les écoles pionnières.

Ces premiers résultats positifs démontrent qu’une amélioration rapide du niveau des élèves est possible grâce au travail collaboratif des équipes pédagogiques. L’expérience des écoles pionnières sera étendue à 2000 établissements primaires chaque année, dans le but de couvrir l’ensemble des établissements d’ici 2026. Les collèges pionniers du secondaire débuteront à la rentrée de septembre 2024.