jeudi, février 29, 2024
InternationalNationalSociétésport

Finale du Mondial 2030: des pressions d’Emmanuel Macron pour le Maroc?

Spread the love

FIANLE DU MONDIAL 2030 : DES PRESSION D’EMMANUEL MACRON POUR LE MAROC?

Un média espagnol accuse Emmanuel Macron de faire pression pour que la finale de la Coupe du monde 2030 ait lieu au Maroc

En Espagne, la controverse autour du choix du lieu pour la finale de la Coupe du Monde 2030 a repris de plus belle. Un média espagnol, affilié à la droite classique, a récemment accusé le président français, Emmanuel Macron, de manœuvrer en coulisses afin que la finale se déroule au Royaume du Maroc plutôt qu’au Royaume d’Espagne.

Selon les informations rapportées par le journal en ligne espagnol hispanophone El Debate, le Président de la République française Emmanuel Macron, dont l’influence dans le monde du football international est indéniable, aurait déjà commencé à exercer des pressions sur les dirigeants de la FIFA, avec lesquels il entretient des relations étroites, pour favoriser le choix du Maroc comme pays hôte de la finale.

La justification avancée par le président de la France en faveur du Maroc repose sur le fait que l’Espagne a déjà accueilli la finale de la Coupe du Monde en 1982, tandis que le Maroc, lui, a soumis des candidatures pour les Coupes du Monde de 1994, de 1998, de 2006, de 2010, de 2018 et de 2026. Cela a été interprété comme une manière de donner une chance équitable à d’autres régions, en l’occurrence l’Afrique du Nord et le Maghreb.

Selon El Debate, le gouvernement français est convaincu que le continent africain mérite d’accueillir à nouveau une grande finale, considérant cela comme une reconnaissance de l’évolution du football dans cette région.




Cette manœuvre d’Emmanuel Macron aurait été portée à la connaissance du gouvernement espagnol, et le média conclut sur une note patriotique en assurant que tous les acteurs espagnols, du gouvernement à la Fédération espagnole de football, travaillent de concert pour que la finale ait lieu en Espagne.

Il est essentiel de rappeler que les inquiétudes concernant le projet du grand stade de Casablanca au Maroc, estimé à environ 500 millions d’euros, avaient déjà émergé en Espagne en octobre. Les médias espagnols avaient alors souligné la capacité impressionnante de ce stade de 113 000 spectateurs, destiné à accueillir la finale du Mondial 2030.

Le Maroc fait peur : un stade de 113 000 spectateurs pour accueillir la finale du Mondial 2030 Marca

Le Maroc se présente pour abriter la finale de la Coupe du monde 2030 : le Grand Stade Africain de Casablanca 20 minutos

Le Maroc présente le mégaprojet qui menace le Bernabéu pour l’accueil de la finale de la Coupe du Monde 2030 Sport

Le gouvernement espagnol s’est également immiscé dans la polémique. Víctor Francos, président du Conseil supérieur des sports, organisme public sous le ministère de la Culture et des Sports, a assuré dans des déclarations à un média ibérique que la finale se tiendra en Espagne, bien que le choix entre Madrid et Barcelone reste à déterminer. En dépit de ces déclarations, la FIFA n’a pas encore officiellement tranché sur le lieu de la finale. Cependant, les fédérations de football du Maroc, du Portugal et de l’Espagne ont formellement signé l’accord de candidature pour l’organisation du Mondial 2030 le 29 novembre dernier.