dimanche, mai 26, 2024
InternationalNational

(Vidéo) Séisme Maroc : mise en scène de l’Algérie pour son aide

CONFUSION AUTOUR DE L’AIDE AU « PEUPLE MAROCAIN »

Mise en scène à l’Aéroport de Boufarik
Lundi soir, l’aéroport militaire de Boufarik, situé à l’est d’Alger, a été le théâtre d’une mise en scène visant à démontrer une opération d’envoi d’aides au « peuple marocain ». Cette opération a été largement médiatisée, avec la participation de 80 membres de la Protection civile et trois avions prêts à décoller à destination du Maroc, comme l’a rapporté la chaîne de télévision AL24 News dans un reportage. Cependant, il n’a pas été précisé si les autorités marocaines avaient donné leur accord formel pour recevoir cette assistance algérienne.

Confusion Autour de l’Appel Marocain
Les médias algériens ont diffusé abondamment des images montrant des palettes chargées sur le tarmac de l’aéroport de Boufarik, prêtes à être chargées à bord d’un avion-cargo. De plus, une équipe de secouristes composée de plusieurs dizaines de personnes se tenait en ordre, prête à embarquer. Des responsables ont également pris la parole pour affirmer que cette opération répondait à un appel du Maroc. Cependant, il est important de noter que le Maroc n’avait émis aucun appel officiel demandant une aide algérienne.

Les Origines de la Confusion
La confusion autour de cet « appel » du Maroc proviendrait d’une interview accordée par Abdellatif Ouahbi, ministre marocain de la Justice, à la chaîne Al Arabiya. Au cours de cette interview, le ministre marocain a déclaré que le Maroc n’était pas opposé à l’aide internationale, mais que celle-ci devait être coordonnée avec le ministère marocain des Affaires étrangères afin de répondre aux besoins spécifiques sur le terrain, y compris l’aide algérienne.

Interprétation Erronée des Médias Locaux
Certains médias locaux ont alors interprété les propos du ministre marocain de la Justice comme une acceptation de l’aide algérienne. Cependant, il convient de noter que le ministre marocain de la Justice avait clairement conditionné cette acceptation à une coordination préalable avec le ministère marocain des Affaires étrangères. Par conséquent, aucune confirmation officielle n’avait été donnée par les autorités marocaines à ce stade. Et ce n’est pas à travers un média, que ce soit à la chaîne Al Arabiya ou autre, que le Maroc allait distiller une déclaration officielle acceptant la réception d’une aide internationale…

L’Opération à Boufarik et les Contextes
La mise en scène à l’aéroport de Boufarik est survenue peu de temps après un séisme survenu à Al Haouz. L’Algérie avait annoncé sa volonté d’aider le Maroc en réouvrant son espace aérien, qui était fermé depuis septembre 2021 en raison de tensions bilatérales. Cependant, le fait que le Maroc n’ait pas réagi officiellement à cette offre d’assistance n’a pas dissuadé l’Algérie de poursuivre cette opération.

Acceptation des Propositions d’Aide par le Maroc
Finalement, le Maroc a accepté les propositions d’aide de plusieurs pays, notamment l’Espagne, le Royaume-Uni, le Qatar et les Émirats arabes unis. Cette acceptation est intervenue après une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain, dans le but d’éviter toute duplication ou surplus inutiles. Cependant, l’Algérie semble avoir eu d’autres motivations, peut-être pour forcer la main au Maroc ou pour améliorer son image après l’incident impliquant les garde-côtes algériens qui ont assassinés deux vacanciers marocains, dont un binational franco-marocain.

En bref… : Une Approche Critiquée
Il est important de souligner que les autorités marocaines n’ont pas eu de contact direct avec le gouvernement algérien concernant cette aide, et aucune demande officielle n’a été adressée au ministère marocain habilité à répondre à une telle demande. Cette situation a suscité des critiques quant à l’approche de l’Algérie dans cette affaire, notamment en ce qui concerne la manière dont elle a géré cette initiative sans une communication claire et une coordination préalable avec le Maroc. La mise en scène visant à démontrer une opération d’envoi d’aides au « peuple marocain » n’est qu’une opération de communication à la limite de l’indécence. Quand on offre son aide à un pays, le minimum est de contacter les canaux officiels et on n’envoie pas d’aide sans une connaissance préalable des besoins sur le terrain que seul le Maroc peut déterminer. Les autorités algériennes ont orchestré une mise en scène sur le tarmac de l’aéroport de Boufarik, laissant entendre qu’elles étaient sur le point de se rendre au Maroc, malgré l’interruption des canaux de communication entre Alger et Rabat, résultant de la rupture des relations diplomatiques par l’Algérie. Le Maroc n’a pas été contacté officiellement par l’Algérie, qui commence déjà prétendre que le Maroc aurait refusé son aide !









À lire aussi :

L’Algérie prétend que le Maroc a refusé son aide