samedi, avril 13, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Le Franco-Marocain détenu en Algérie, Ismaïl Snabi, condamné

LE FRANCO-MAROCAIN DÉTENU EN ALGÉRIE, ISMAÏL SNABI, A ÉTÉ CONDAMNÉ

Détenu en Algérie, le Franco-Marocain Ismaïl Snabi condamné à six mois de prison et 75.000 euros d’amende. Se perdre en mer, alors qu’on essaie de passer de bonnes vacances à faire du scoot des mers, ça coûte cher, on peut même le payer de sa vie dans une Algérie qui a une haine si viscérale, quasi pathologique, envers le Maroc et ses habitants, ses institutions, etc.

Le tribunal de première instance de Port Say en Algérie a rendu son verdict le 6 septembre 2023 dans l’affaire d’Ismaïl Snabi, un ressortissant franco-marocain qui avait été détenu depuis le 29 août suite à un incident tragique en mer près de Saïdia. Le tribunal a prononcé une condamnation sévère en condamnant Ismaïl Snabi à six mois de prison ferme et à une amende de 75 000 euros. Cette décision a été rapportée par plusieurs sources algériennes.

Le verdict a été largement critiqué en raison de sa sévérité, étant donné que l’incident initial était lié à la simple perte de repères en mer. Il est important de noter que cette décision a été prise dans un contexte où le système judiciaire algérien est souvent critiqué pour son manque d’indépendance et d’impartialité, en particulier sous l’influence de la junte militaire algérienne.

L’incident à l’origine de cette affaire impliquait Ismaïl Snabi et trois de ses amis qui s’étaient égarés en mer à bord de trois jet-skis. Cela s’est produit dans les eaux territoriales algériennes, à proximité de la plage marocaine de Saïdia. Malheureusement, lors de cet incident, deux personnes ont perdu la vie, dont un ressortissant franco-marocain et un ressortissant marocain, tués par des tirs provenant des garde-côtes algériens. Ismaïl Snabi a été arrêté et placé en détention dans un poste de police en Algérie.

Ismaïl Snabi a décidé de faire appel de cette sentence, la qualifiant d’injuste. Cette affaire a suscité une attention considérable et a été largement médiatisée en raison de son impact sur les relations entre le Maroc et l’Algérie, ainsi que sur les droits de l’homme et la justice, très problématique en dans la République militaire Algérienne « Démocratique » et « Populaire ».




À lire aussi:

Algérie : du chantage pour restituer le corps d’Abdelali Mchiouer