mercredi, juillet 24, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Appel du PPS à rapatrier le 2ème mort tué par l’armée algérienne

SAÏDIA : LE BUREAU POLITIQUE DU PARTI DU PROGRÈS ET DU SOCIALISME APPELLE AU RAPATRIEMENT DU DEUXIÈME MORT TUÉ PAR L’ARMÉE ALGÉRIENNE

RÉACTION DU PPS AU MEURTRE DE RESSORTISSANTS MAROCAINS
Le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a vivement réagi au meurtre tragique de deux ressortissants marocains par les garde-côtes algériens, survenu la semaine dernière dans la zone frontalière maritime près de Saïdia, lors d’une sortie en mer de ces deux estivants. Lors d’une réunion récente, le bureau politique du PPS a émis une déclaration écrite exprimant sa profonde indignation face à cet événement tragique.

VIOLATION DU DROIT À LA VIE ET À LA SÉCURITÉ
Dans cette déclaration, le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a souligné que cet incident représentait une violation choquante du droit fondamental à la vie et à la sécurité des personnes, ainsi qu’une grave négligence dans le devoir d’assistance aux personnes en détresse en mer, conformément aux dispositions légales relatives aux opérations de sauvetage en mer.

CONDOLÉANCES AUX FAMILLES DES VICTIMES
Le parti a exprimé ses condoléances les plus sincères aux familles des victimes et a exprimé le vœu que les autorités algériennes fassent le nécessaire pour restituer la dépouille du deuxième défunt. La dépouille de Bilal Kissi, l’une des victimes, a été récupérée par sa famille la semaine dernière et ses funérailles ont eu lieu jeudi dernier. Cependant, les proches d’Abdelali Mchiouer, la deuxième victime, attendent toujours le rapatriement de son corps. Les autorités algériennes font du chantage…

DEMANDE DE REMISE DU RESCAPÉ MAROCAIN
Par ailleurs, Ismaël Sannabi, qui a été blessé lors du même incident, demeure détenu par les autorités algériennes. Le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a exigé que ce ressortissant marocain soit remis aux autorités marocaines. Il est difficile d’obtenir des informations au sujet du détenu. Une condamnation à 18 mois de prison a été annoncée, mais n’aurait même pas été encore été jugé. On ne sait pas s’il est en état d’arrestation, en garde à vue ou bien en détention…

SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
En solidarité avec les familles des victimes, de nombreuses organisations de la diaspora marocaine ont appelé à des rassemblements dans plusieurs villes européennes, notamment à Paris, Barcelone et Bruxelles. Ces manifestations visent à sensibiliser l’opinion publique internationale à cette tragédie et à demander justice pour les victimes.