samedi, mars 2, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Meurtres de Saïdia par l’armée algérienne: des sit-in pour dénoncer

Spread the love

DES SIT-IN À PARIS (FRANCE), À BARCELONE (ESPAGNE) ET À BRUXELLES (BELGIQUE) POUR DÉNONCER LES MEURTRES DE SAÏDIA PAR L’ARMÉE ALGÉRIENNE

Protestations internationales après les homicides volontaires de deux marocains, dont un franco-marocain, près de Saïdia par l’armée algérienne

DES RASSEMBLEMENTS POUR LA JUSTICE ET LA LIBÉRATION D’UN RESCAPÉ
Plusieurs rassemblements sont prévus dans les jours à venir pour exprimer la condamnation du meurtre de deux ressortissants marocains, dont un binational franco-marocain, dans la zone frontalière maritime près de Saïdia par les forces armées algériennes. Ces événements visent également à demander la libération d’un rescapé actuellement détenu du côté algérien. Il est difficile d’obtenir des informations au sujet du détenu. Une condamnation à 18 mois de prison a été annoncée, mais n’aurait même pas été encore été jugé. On ne sait pas s’il est en état d’arrestation, en garde à vue ou bien en détention…

PROTESTATIONS INTERNATIONALES : DES RASSEMBLEMENTS À PARIS, À BARCELONE ET À BRUXELLES
Ces manifestations de protestation se tiendront à Barcelone (Espagne) le samedi 9 septembre, à Paris (France) le dimanche 10 septembre, et devant le Parlement européen à Bruxelles (Belgique) le 23 septembre. Ces rassemblements ont été initiés par des membres de la diaspora marocaine et ont bénéficié d’un soutien croissant sur les réseaux sociaux. Les organisateurs encouragent les internautes, les acteurs politiques et la société civile à se joindre à ces sit-ins. Le rassemblement prévu à Paris se déroulera sur le parvis des Droits de l’Homme, place du Trocadéro.

APPEL À LA JUSTICE INTERNATIONALE
En outre, les initiateurs de ces manifestations ont l’intention de déposer une plainte officielle auprès de la Cour internationale de justice de La Haye pour faire la lumière sur cet incident tragique et réclamer justice.

INDIGNATION AU MAROC
Au Maroc, un sit-in a été organisé lundi dernier devant le siège du Parlement à Rabat pour condamner cet assassinat. Abdelkrim Qissi, acteur et ancien boxeur belgo-marocain, a vivement réagi au tragique meurtre de son cousin par les garde-côtes algériens. Le frère de Bilal, l’une des victimes dont le corps a été enterré jeudi dernier, a témoigné que les garde-côtes algériens ont ouvert le feu sans sommation, malgré le fait que les quatre personnes égarées n’étaient pas armées et avaient informé les militaires de leur situation de détresse. Cette tragédie a suscité une profonde indignation et un appel à la justice pour que la lumière soit faite sur cet acte de violence injustifié et injustifiable. Les victimes ont été tragiquement abattues par balles la semaine dernière après s’être égarées dans les eaux territoriales situées entre le Maroc et l’Algérie lors d’une excursion en mer à bord de jet-skis. Un quatrième individu a réussi à regagner la partie maritime marocaine sain et sauf.




À lire aussi :

Algérie : du chantage pour restituer le corps d’Abdelali Mchiouer