vendredi, février 23, 2024
NationalSociété

Maroc : plus de contrôle sur les programmes des écoles étrangères

Spread the love

MAROC : PLUS DE CONTRÔLE SUR LES PROGRAMMES DES ÉCOLES ÉTRANGÈRES

Contrôle accru des contenus enseignés dans les missions étrangères au Maroc

Création de commissions régionales pour un meilleur contrôle
Le ministre de l’Education nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a annoncé la création de commissions régionales chargées de contrôler la conformité des contenus enseignés dans les missions étrangères au Maroc. Cette démarche vise à s’assurer que les programmes et manuels scolaires respectent les « constantes nationales et religieuses » du pays.

Réponse aux dysfonctionnements observés
Lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre a souligné que cette initiative était une réponse aux « dysfonctionnements » constatés au sein des établissements de missions étrangères ces dernières années. Le Maroc accueille des établissements d’enseignement étrangers dans le cadre de conventions et de l’ouverture du pays sur d’autres cultures, mais il est nécessaire de s’assurer que les contenus enseignés respectent les principes de l’unité nationale, territoriale et de l’identité nationale.

Objectifs du contrôle
Les commissions régionales auront pour mission de vérifier si les programmes et manuels scolaires utilisés dans les missions étrangères sont en phase avec les valeurs du Maroc. Il s’agit de préserver l’identité culturelle et religieuse du pays tout en promouvant l’ouverture sur d’autres cultures. Ces commissions seront composées d’experts pédagogiques et auront la responsabilité de passer au crible les contenus enseignés pour éviter toute déviation contraire aux principes nationaux.



Polémiques passées
Le ministre a rappelé certaines polémiques qui ont éclaté dans le passé concernant les contenus enseignés dans les missions étrangères au Maroc. En mars 2021, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) avait ouvert une enquête administrative suite à la découverte d’un exercice au contenu raciste et misogyne dans l’école Ernest Renan de Casablanca. Ces incidents ont mis en évidence la nécessité d’un contrôle plus rigoureux pour garantir que les établissements étrangers respectent les valeurs et les principes du Maroc.

Garantir une éducation respectueuse des valeurs nationales
Avec la mise en place de ces commissions de contrôle, le ministère de l’Education nationale souhaite garantir une éducation de qualité, respectueuse des valeurs nationales, tout en favorisant l’ouverture sur le monde et la diversité culturelle. Cette démarche vise à renforcer l’encadrement des établissements de missions étrangères et à assurer une cohérence pédagogique en accord avec les principes du pays. En encourageant le dialogue et la coopération avec les missions étrangères, le Maroc souhaite offrir aux étudiants une éducation enrichissante tout en préservant son identité culturelle et religieuse. Les résultats des contrôles effectués par les commissions régionales permettront de garantir que les établissements étrangers fonctionnent en harmonie avec les valeurs et les lois du Maroc. Cette initiative vise à contribuer à une éducation nationale plus solide et à renforcer les liens culturels et intellectuels entre le Maroc et les autres pays du monde.