mardi, mars 5, 2024
EconomieInternationalNational

Maroc – Israël : les échanges commerciaux ont doublés en 2023

Spread the love

MAROC – ISRAËL : LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ONT DOUBLÉS EN 2023 (+110%)

Les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël connaissent une forte croissance au cours des 5 premiers mois de 2023

Une augmentation de 110% dans les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël

Selon des médias hébreux, les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont enregistré une augmentation significative de 110% au cours des cinq premiers mois de l’année 2023. Cette hausse témoigne d’une dynamique positive dans les relations commerciales entre les deux pays.

Une tendance à la hausse également observée avec les Émirats arabes unis et Bahreïn

Les chiffres révèlent également une tendance à la hausse, bien que plus modérée, dans les échanges commerciaux entre le Maroc et d’autres pays de la région. Les Émirats arabes unis affichent une augmentation de 42% tandis que Bahreïn enregistre une croissance de 24% dans les échanges commerciaux avec le Maroc. Ces résultats témoignent de l’essor des relations économiques entre les pays de la région.

Les accords de libre-échange renforcent les échanges commerciaux

Il convient de rappeler que les accords de libre-échange ont joué un rôle déterminant dans le renforcement des échanges commerciaux. En effet, Abou Dhabi et Tel-Aviv ont signé un accord de libre-échange le 31 mai 2022, suivi de négociations similaires avec Manama qui ont débuté en septembre de la même année. Ces accords ont favorisé le développement des échanges commerciaux entre les pays concernés.



Ces indicateurs au vert ne font néanmoins pas l’unanimité en Israël

Malgré ces chiffres positifs, certains observateurs israéliens estiment que le plein potentiel des Accords d’Abraham n’a pas encore été atteint. David Aaronson, directeur de l’«Abraham Accords Peace Institute», souligne que les opportunités commerciales offertes par ces accords sont encore sous-exploitées.«Les opportunités commerciales des accords d’Abraham n’ont pas atteint leur plein potentiel. En fait, ils n’ont fait qu’effleurer la surface»

Une augmentation significative des exportations d’armements d’Israël

Le ministère israélien de la Défense a révélé une augmentation significative des exportations d’armements, atteignant 12,5 milliards de dollars en 2022, contre 11,4 milliards de dollars en 2021. Avant la signature des Accords d’Abraham, ces exportations se situaient entre 5,6 et 7,5 milliards de dollars. Une tendance notable est également observée, puisque les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc ont représenté 24% des ventes totales d’armes réalisées par Israël en 2022, contre 7% en 2021. Cette évolution reflète l’intensification des relations de défense entre les pays de la région.