lundi, février 26, 2024
InternationalNationalReligionSociété

Parlement arabe: appel à boycotter les produits suédois et la Suède

Spread the love

AUTODAFÉ DU SAINT CORAN EN SUÈDE : LE PARLEMENT ARABE APPELLE AU BOYCOTT DES PRODUITS SUÉDOIS

Le Parlement arabe a exhorté les peuples arabes et islamiques à boycotter les produits suédois et à s’abstenir de se rendre dans ce pays, après qu’un exemplaire du Coran ait été brûlé à Stockholm lors d’une manifestation autorisée par les autorités suédoises.




Suite à la brûlure d’un exemplaire du Coran lors d’une manifestation autorisée à Stockholm, le Parlement arabe a appelé les peuples arabes et islamiques à boycotter les produits suédois et à éviter de se rendre dans ce pays.

Dans un communiqué, le Parlement arabe a, appelé « les pays arabes et islamiques à prendre des positions sérieuses à cet égard en guise de soutien à la religion islamique et au Saint Coran ».

Soulignant que ces actes sacrilèges « sont un crime à part entière, rejeté par tous les lois et pactes internationaux qui affirment la nécessité de respecter les religions et les livres sacrés et de lutter contre le blasphème ».

Ces provocations qui heurtent les sentiments des musulmans sont totalement inadmissibles, poursuit la même source.

Le parlement arabe a également appelé les parlements du monde à « prendre des décisions décisives en boycottant les produits suédois et en insistant sur la nécessité de respecter la religion islamique tolérante qui prône la paix et la fraternité et rejette l’appel à la haine et l’incitation à la violence ».

Un Suédois extrémiste avait mis à exécution ses menaces de profaner le Saint Coran en déchirant et brûlant le livre sacré devant la grande mosquée de Stockholm sous protection des autorités suédoises

La Ligue islamique mondiale a exprimé une condamnation ferme envers l’acte de brûlure d’un exemplaire du Saint Coran à Stockholm, le qualifiant de « crime odieux et provocateur qui offense les sentiments des musulmans en ces jours bénis de l’Aïd Al-Adha ».

Sur instructions royales, le Maroc convoque le chargé d’affaires de Suède à Rabat et rappelle son ambassadeur à Stockholm pour consultation.