samedi, avril 13, 2024
Faits diversInternationalNationalSociété

Tanger-Med : un espagnol arrêté avec 1050 kg de drogue

PORT TANGER-MED: UNE TENTATIVE DE TRAFIC DE RÉSINE DE CANNABIS AVORTÉE, UN RESSORTISSANT ESPAGNOL ARRÊTÉ

Les éléments de la police en service au Port Tanger-Med ont mené une opération fructueuse suite à des renseignements précis fournis par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Ils ont ainsi procédé à l’arrestation d’un ressortissant espagnol et ont réussi à contrecarrer une tentative de trafic de 1050 kg de résine de cannabis, selon des sources sécuritaires.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le suspect, un homme espagnol âgé de 51 ans, a été appréhendé en flagrant délit alors qu’il tentait de faire passer les cargaisons de drogue à bord d’un véhicule utilitaire immatriculé à l’étranger.

Les autorités ont précisé que l’étranger arrêté est actuellement soumis à une enquête judiciaire supervisée par le parquet compétent.

Cette enquête vise à élucider les circonstances entourant cette affaire de trafic de drogue et à identifier les éventuelles ramifications internationales liées à cette activité criminelle.

Il convient de souligner que cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés conjointement par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) dans le but de lutter efficacement contre le trafic de drogues et de stupéfiants.




Cette opération témoigne de l’engagement continu des autorités marocaines à combattre ce fléau et à assurer la sécurité du territoire national.

Grâce à cette intervention réussie, les forces de sécurité ont pu saisir une quantité considérable de résine de cannabis qui aurait pu alimenter le marché illicite des drogues.

Cette action démontre la détermination des autorités à prévenir l’entrée et la propagation de substances illicites, tout en mettant en échec les activités criminelles transfrontalières.

Le Maroc reste fortement engagé dans la lutte contre le trafic de drogues, conscient des dangers que cela représente pour la santé publique nationale et internationale.

Les efforts continus des services de sécurité et de renseignement témoignent de la volonté du pays de s’attaquer aux réseaux criminels et de contribuer à la promotion d’un environnement sûr et sain pour ses citoyens et pour la communauté internationale dans son ensemble.

Producteur historique (depuis plusieurs siècles) le Maroc développe les usages licites du cannabis et s’inscrit dans le cadre d’un processus international visant à chercher les meilleurs moyens à même d’utiliser cette plante de manière bénéfique.