vendredi, mars 1, 2024
Sociétésport

Zakaria Aboukhlal refuse de porter le maillot LGBTQ+

Spread the love

TOULOUSE : DES JOUEURS DONT ZAKARIA ABOUKHLAL REFUSENT DE PORTER LE MAILLOT ARBORANT LES COULEURS DE L’ARC-EN-CIEL, SYMBOLE LGBTQ+

Ce week-end, dans le cadre des matchs de la Ligue 1 en France, une initiative spéciale a été mise en place où les joueurs porteront des maillots arborant les couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBTQ+.

Cependant, selon un rapport de La Dépêche du Midi, plusieurs joueurs de l’équipe de football Toulouse FC auraient refusé de porter ces maillots lors de leur match contre Nantes le dimanche.

Lorsque le club a annoncé la liste des joueurs retenus pour la rencontre, comprenant 25 noms au lieu des 20 habituels, des interrogations ont surgi.

Samedi soir, il a été confirmé que cinq joueurs de l’effectif ont informé leur entraîneur de leur désir de ne pas participer au match afin de ne pas être associés à cette initiative de la Ligue.

Les joueurs en question sont Zakaria Aboukhlal, Moussa Diarra, Farès Chaïbi, Logan Costa et Saïd Hamulic.

Le club espère encore pouvoir convaincre certains de ces joueurs de changer d’avis avant le match de dimanche.

Cependant, Logan Costa a démenti ces informations et a déclaré à L’Équipe qu’il n’avait pas demandé au club de ne pas jouer la rencontre.




Il est important de souligner que le port du maillot aux couleurs de l’arc-en-ciel est une initiative mise en place par la Ligue de football professionnel, instance dirigeante française qui gère les principales ligues de football professionnel en France.

Cette initiative est mise en place depuis trois saisons dans le but de lutter contre l’homophobie.

Cette action vise à promouvoir l’inclusion et le respect au sein du football français.

Dans un communiqué publié ce dimanche, le Toulouse FC a reconnu que certains joueurs de l’équipe professionnelle avaient exprimé leur désaccord quant à l’association de leur image aux couleurs de l’arc-en-ciel représentant le mouvement LGBTQ+.

Le club a décidé de respecter les choix individuels de ses joueurs et a donc décidé de les écarter de la rencontre prévue au Stadium de Toulouse.

Le Toulouse FC a également souligné que son effectif professionnel comprend des joueurs de 18 nationalités et de 5 continents, mettant en avant l’ouverture sur le monde comme partie intégrante de son identité.

Le club a réaffirmé son engagement de longue date dans la lutte contre l’homophobie et toutes les formes de discriminations, soulignant que les qualités humaines des joueurs sont prises en compte indépendamment de leurs croyances ou convictions.