samedi, avril 13, 2024
InternationalNationalsport

Breakdance : le Maroc rafle les 2 places africaines aux JO

BREAKDANCE : LE MAROC REMPORTE LES TITRES HOMMES ET DAMES DU CHAMPIONNAT D’AFRIQUE ET RAFLE LES DEUX PLACES AFRICAINES AUX JEUX OLYMPIQUES

Le Maroc a décroché, samedi, les titres hommes et dames aux Championnats d’Afrique de breakdance (WDSF Breaking Continental Championships Africa), s’offrant par-là deux places aux Jeux olympique 2024, prévus à Paris.

Chez les hommes, les représentants du Maroc ont pris la première et la deuxième place au podium de cette compétition de deux jours, alors que l’Algérie ferme la marche.

Chez les dames, le Maroc occupe la première place devant, respectivement, l’Afrique du Sud et l’Algérie.

Grâce à cette performance, le Maroc rafle les deux places africaines au Jeux Olympiques, qui étaient réservées aux vainqueurs dans chaque catégorie.

Quelque 90 athlètes représentant 16 pays africains ont confirmé leur participation au WDSF Breaking Continental Championships Africa, organisé les 12 et 13 mai sous le haut patronage du roi Mohammed VI.

Les tours qualificatifs ont eu lieu vendredi.

Des phases de sélection et des tours «Top 32», ont permis de désigner les 16 athlètes garçons et 16 filles qui ont disputé les phases finales le samedi.




Selon la Fédération royale marocaine des sports aérobics, fitness, hip hop et disciplines assimilées (FRMSAFH), organisatrice de cet événement, 15 athlètes (10 garçons et 5 filles) ont été sélectionnés pour défendre les couleurs nationales marocaines lors de cette compétition, organisée dans le cadre de «Rabat Capitale Africaine de la Culture 2022», et en marge de l’événement international «Breakdance@Rabat4Africa».

Cet événement est organisé sous l’égide de la World Danse Sport Federation et en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Le breakdance est l’une des nouvelles disciplines au programme des Jeux olympiques de Paris 2024.

Il fera son apparition pour la première fois dans l’histoire des JO, en tant que sport additionnel en compagnie du surf, du skateboard et de l’escalade.