mardi, juin 18, 2024
EconomieInternationalNational

Économie : Fitch Ratings maintient la note du Maroc à BB+

ÉCONOMIE: FITCH RATINGS MAINTIENT LA NOTE DU MAROC À « BB+ » AVEC UNE « PERSPECTIVE STABLE »

L’agence américaine de notation Fitch Ratings a confirmé la note de la dette à long terme en devises du Royaume du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Fitch Ratings Ltd. est une agence de notation financière internationale. Ses principaux concurrents sont Standard & Poor’s, Moody’s et Dagong.

À savoir qu’une agence de notation financière internationale est une organisation qui évalue la capacité de remboursement d’une entreprise, d’un gouvernement ou d’une institution financière, c’est-à-dire sa capacité à rembourser ses dettes en temps voulu.

Les agences de notation financière internationales fournissent des évaluations de crédit, qui sont des évaluations de la qualité de crédit d’un emprunteur et de la probabilité qu’il rembourse son emprunt.

Les évaluations de crédit sont généralement exprimées sous forme de notes, comme les notes AAA, AA, A, BBB, BB, B, CCC, CC, C, D, etc.

Les agences de notation financière internationales les plus connues sont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch Ratings. Les évaluations de crédit des agences de notation financière internationales peuvent avoir un impact significatif sur la capacité des entreprises, des gouvernements et des institutions financières à emprunter de l’argent sur les marchés financiers internationaux.




L’agence américaine de notation Fitch Ratings a confirmé la note de la dette à long terme en devises du Royaume du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

L’agence américaine de notation Fitch Ratings souligne que les notations « BB+ » du Royaume du Maroc reflètent un historique de politiques macroéconomiques saines et un cadre institutionnel qui a soutenu la résilience aux chocs, une composition favorable de la dette, y compris une part modérée de la dette en devises dans la dette de l’administration centrale, le soutien des créanciers publics, outre un coussin de liquidité externe confortable.

Fitch Ratings note toutefois que ces notations sont limitées par la faiblesse des indicateurs de développement et de gouvernance, une dette publique élevée et un déficit budgétaire plus important que les pairs, ainsi que la volatilité de la production agricole.

Relevant que la croissance économique a ralenti en 2022 à 1,2% contre 7,9% en 2021, la production agricole s’étant contractée de 15% en raison d’une grave sécheresse, l’agence américaine de notation Fitch Ratings prévoit un redressement de la croissance du PIB à 3%, en 2023 soutenue par une meilleure production agricole.




En 2024, l’agence américaine de notation Fitch Ratings table sur une croissance de 3,2%, tirée par les secteurs industriels, expliquant que les risques à la baisse découlent de la forte inflation, du resserrement de la politique monétaire, du ralentissement chez les principaux partenaires commerciaux et des conditions météorologiques.

Fitch Ratings soutient toutefois que la mise en œuvre des principales réformes structurelles soutiendra l’investissement et la croissance économique.

L’agence de notation prévoit également une baisse à 5% de l’inflation en 2023, en raison de la hausse des taux d’intérêt, de la chute des cours mondiaux des matières premières et de l’atténuation des pénuries d’approvisionnement.

En 2024, l’inflation tombera à 3,7%, même si elle sera supérieure à la moyenne à moyen terme, indique l’agence américaine de notation Fitch Ratings.