dimanche, avril 21, 2024
InternationalNational

Le Maroc, pays incontournable et interlocuteur clé pour l’Europe

LE MAROC, UN PAYS INCONTOURNABLE ET UN INTERLOCUTEUR CLÉ POUR L’EUROPE (PORTAIL EUROPÉEN)

Le Maroc constitue un pays incontournable et un interlocuteur clé pour les responsables européens, en raison de sa position géographique et politique au carrefour de l’Atlantique, du sud de la Méditerranée et de l’Afrique du Nord, écrit le portail européen « neglobal.eu ».




Dans un article publié à l’issue de la visite au Royaume du Maroc du Commissaire européen au voisinage et à l’élargissement, Olivér Várhelyi, le média relève que le Royaume du Maroc est un interlocuteur clé pour les responsables de l’Union européenne (UE) qui espèrent faire avancer la « politique de voisinage » de l’union dans les années à venir.

Le Royaume du Maroc est devenu “un lien essentiel entre le nord et le sud de la Méditerranée vers l’Afrique subsaharienne et le reste du Maghreb”, d’où l’importance du Royaume du Maroc dans la politique des affaires étrangères de Bruxelles qui le considère comme “une nation incontournable dans la politique de voisinage de l’Union européenne”, indique le site.

À cet égard, “neglobal.eu” fait remarquer que la visite d’Olivér Várhelyi fait suite à une série de rencontres bilatérales destinées à consolider la place du Royaume du Maroc en tant que “partenaire stratégique de l’Union européenne”, Rabat continuant à occuper “une place privilégiée dans l’agenda politique” de ces responsables.

Les hauts responsables marocains et européens ont fixé des objectifs ambitieux, souligne le média, ajoutant que les discussions bilatérales ont contribué à renforcer les relations entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc, tout en contribuant à entamer “un approfondissement sans précédent de la coopération entre les deux parties”.




Et de constater que le Royaume du Maroc “s’est positionné et s’est développé comme une oasis incontestable de stabilité sociale et économique” dans la région, un fait qui n’échappe pas aux politiciens européens les plus lucides”.

Les politiques énergétique, migratoire, sécuritaire, antiterroriste, climatique et éducative du Royaume du Maroc sont autant d’enjeux qui fondent ses relations avec l’Europe, fait savoir la même source, précisant que le volume du commerce Maroc/UE a déjà atteint 44 milliards d’euros, hors combustibles fossiles.

Dans ce sens, le portail met l’accent sur le partenariat vert UE-Maroc, “premier du genre à être signé avec un pays non membre de l’Union européenne”, rapportant que les stratégies d’adaptation au climat et de transition vers l’énergie verte mises en œuvre par le Royaume du Maroc, y compris dans le domaine du développement de l’hydrogène, ont généré un afflux d’investisseurs venus d’Europe, désireux de tirer parti des nouvelles opportunités économiques du pays.

“Cela a placé le Royaume du Maroc dans l’une des positions les plus avantageuses pour bénéficier pleinement de la révolution de l’énergie verte, les coûts de production dans ce pays étant parmi les plus bas au monde”, écrit le média.

De même, la publication rappelle que le vice-président exécutif de la Commission européenne, Frans Timmermans, avait décrit le partenariat Maroc-UE comme « le coup d’envoi d’un développement qui reliera toute l’Europe et toute l’Afrique ».