jeudi, mai 30, 2024
Faits diversNational

Lahraouiyine: un couple surpris en pleins ébats seχuels

χLAHRAOUIYINE: UN COUPLE SURPRIS EN PLEINS ÉBATS SEχUELS DEVANT LA BRIGADE DE LA GENDARMERIE

Un individu et une femme, visiblement sous l’influence de l’alcool, ont été surpris par un gendarme de permanence en plein ébats sur les sièges arrière de leur voiture, stationnée devant la brigade de la gendarmerie de la commune rurale de Lahraouiyine. Les deux personnes étaient entièrement dévêtues au moment de l’incident.




Le dimanche 19 février, la brigade de la gendarmerie de Lahraouiyine à Casablanca a déféré un fonctionnaire et sa maîtresse devant le procureur du roi près le tribunal de première instance d’Ain Sebaa pour adultère et pour ivresse publique.

Les faits se sont déroulés alors que le couple était en plein ébats sur les sièges arrière de la voiture qui était garée devant la brigade de gendarmerie de Lahraouiyine.

Le fonctionnaire, qui était ivre, a garé sa voiture devant un bâtiment dans le quartier sans savoir qu’il s’agit du siège de la brigade de la gendarmerie de Lahraouiyine.

C’est alors qu’un gendarme, qui assurait la permanence dans la salle de contrôle des caméras de surveillance, a aperçu la voiture stationnée devant le portail de la brigade.

Au début, il a cru qu’il s’agissait simplement d’un homme qui venait déposer plainte pour une agression, un vol ou autre.

Cependant, après un long moment sans que personne ne sorte de la voiture, le gendarme a commencé à trouver cela bizarre et à avoir des soupçons.

Le conducteur de la voiture a commencé à jeter des bouteilles de bière vides par les vitres de la voiture.




C’est ce qui a notamment incité le gendarme à s’approcher de la voiture pour en savoir plus.

C’est alors qu’il a découvert un homme et une femme complètement nus en pleine action sur les sièges arrière.

Le gendarme a immédiatement demandé au conducteur d’ouvrir les portes, a retiré la clé de contact et les a pressés de se rhabiller avant de procéder à leur arrestation.

L’amant, qui a réalisé trop tard qu’il s’était garé devant la brigade de gendarmerie, a tenté d’amadouer le gendarme pour qu’il renonce à le poursuivre en lui faisant savoir qu’il est un fonctionnaire et qu’il est marié.

Cependant, le couple a été arrêté en flagrant délit.

Les deux personnes ont été placées en garde à vue sous la supervision du parquet compétent pour l’adultère et pour l’ivresse publique.

Des proches du couple ont tenté de convaincre l’épouse de se désister et de renoncer à poursuivre son mari en justice comme le prévoit la loi.

Cependant, elle a refusé jusqu’à présent.

Elle n’arrive certainement pas à digérer le mensonge de son mari qui lui a dit qu’il allait rendre visite à ses parents alors qu’il avait rendez-vous avec sa maîtresse.