mercredi, mai 29, 2024
Internationalsport

Le kick-boxeur marocain Jamal Ben Saddik suspendu par Glory

LE KICK-BOXEUR BELGO-MAROCAIN JAMAL BEN SADDIK SUSPENDU ET RETIRÉ DU CLASSEMENT DE GLORY

La première ligue de kickboxing au monde GLORY a suspendu et retiré le kick-boxeur belgo-marocain Jamal Ben Saddik du classement des poids lourds.

Le kick-boxeur belgo-marocain Jamal Ben Saddik a été suspendu et retiré du classement des poids lourds par l’organisation Glory, première ligue de kickboxing au monde.

Le combattant de 32 ans a enfreint les règles, selon une enquête qui a été menée sur lui ces derniers mois.

Son combat initialement remporté contre Benjamin Adegbuyi en août de l’année dernière a été converti en « no contest ».

À savoir que le terme « No contest » (en abrégé « NC ») est un terme technique qui est utilisé dans certains sports de combat pour décrire un combat qui se termine pour des raisons indépendantes de la volonté des combattants, sans gagnant ni perdant.

Le mois dernier, il a été annoncé qu’un procès devant jury était en cours contre Jamal Ben Saddik et que « Le Goliath » n’obtiendrait aucun nouveau combat jusqu’à nouvel ordre.

Cela est sorti après que le Marocain belge lui-même eut fait pression sur Glory en déclarant qu’il prendrait sa retraite s’il ne se battait pas avant juillet.

L’enquête sur Jamal Ben Saddik en est donc la cause.

C’est le chaos dans la catégorie des poids lourds de Glory, la catégorie la plus populaire.

Rico Verhoeven est blessé et son combat pour le titre mondial contre Antonio Plazibat a été reporté après l’été.

Le kick-boxeur belgo-marocain Jamal Ben Saddik est donc suspendu et le kick-boxeur néerlandais Alistair Overeem attend les résultats de son prélèvement B après avoir été contrôlé positif au dopage après sa victoire sur le kick-boxeur maroco-néerlandais Badr Hari (de son vrai nom Badr-Eddine El Houari).

Badr Hari, à son tour, a déclaré qu’il envisageait sérieusement d’arrêter le kick-boxing après cette défaite.

Glory a un problème avec le dopage, car le kick-boxeur turc Cihad Kepenek et le kick-boxeur néerlando-capverdien Luis Tavares ont également été récemment suspendus et retirés du classement par l’organisation.