mardi, mars 5, 2024
InternationalNational

Explosion des importations marocaines de gaz via le gazoduc Maghreb-Europe

Spread the love

EXPLOSION DES IMPORTATIONS MAROCAINES DE GAZ VIA LE GAZODUC MAGHREB-EUROPE

L’Espagne a accepté en juin dernier de rouvrir en sens inverse le gazoduc Maghreb-Europe (GME) fermé par l’Algérie depuis fin octobre 2021, pour permettre au Maroc d’importer du gaz. Six mois après le début de cet accord, les quantités de gaz transportées vers Rabat ont sensiblement augmenté.




Au cours des deux derniers mois, les quantités de gaz envoyées au royaume du Maroc via le gazoduc Maghreb-Europe ont quintuplé, atteignant 553 GWh et 527 GWh respectivement en novembre et décembre, contre 60 et 172 GWh en juin et juillet, au début de l’opération et 328 GWh au mois d’octobre. Pendant ces six mois, l’Espagne a envoyé un total de 1 882 GWh de gaz au royaume du Maroc, dont près de 60% au cours des deux derniers mois, selon les données d’Enagás. Pour rappel, l’Espagne ne vend pas de gaz au Maroc, mais se limite à transformer dans ses usines de regazéification le gaz naturel liquéfié (GNL) acheté par le royaume du Maroc sur le marché international avant de l’envoyer à Rabat via le gazoduc Maghreb-Europe en sens inverse.




La ministre de la Transition écologique, Teresa Ribera, a assuré ces derniers mois que le gaz acheté par le Maroc ne provient pas d’Algérie qui a fermé unilatéralement ce gazoduc depuis fin octobre 2021. Cet accord entre l’Espagne et le royaume du Maroc a permis de renforcer et d’améliorer leurs relations bilatérales. Les deux pays prévoient de tenir début février à Rabat la Réunion de haut niveau. En revanche, il a créé des tensions entre l’Espagne et l’Algérie, tensions qui se sont exacerbées après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain. En réaction à cette décision, le gouvernement algérien a suspendu le traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne et a menacé de mettre fin aux contrats de fourniture de gaz.