lundi, juillet 15, 2024
NationalSociété

La voie express Tiznit-Dakhla de 1055 km sera prête en 2022

Infrastructures: la voie express Tiznit-Dakhla sera prête en 2022




Le projet de la voie express Tizinit-Dakhla prendra forme durant cette année, a annoncé le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

Le ministre, qui inspectait les tronçons de ce projet dans la province de Tarfaya, a indiqué que la mise en œuvre de ce chantier avance un rythme soutenu dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui héberge à elle seule 475 km de cette voie express, dont trois ouvrages d’art, pour un coût estimé à 3,6 milliards de dirhams.

Dans une déclaration à la MAP, il a souligné que cette route, longue de 1.055 km, qui mobilise un investissement de près de 10 milliards de dirhams, revêt une grande importance, puisqu’il s’agit d’une route transcontinentale, reliant l’Europe à l’Afrique subsaharienne à travers le Royaume Maroc.

Abdelkader Amara, qui était accompagné du gouverneur de la province de Tan-Tan, Mohamed Hamim, a ajouté que ce projet comprend la réalisation d’un pont de 1 kilomètre et 650 mètres.




Ce pont de 1.650m sera utilisé pour le contournement de la ville de Laâyoune. Ce pont qui est considéré comme le plus grand du Royaume Maroc est en construction avec pour une enveloppe de 1,1 milliard de dirhams. Le ministre a ensuite visité la station de dessalement de l’eau de mer à Tarfaya, pour répondre aux besoins en eau de la population locale.

La station a été réalisée en « un temps record » par une entreprise marocaine, ajoutant que l’alimentation en eau potable de Tarfaya et l’extension du réseau d’assainissement liquide ont mobilisé un investissement de 140 millions de dirhams.

Abdelkader Amara avait également inspecté plusieurs tronçons de la voie express Tiznit-Dakhla près de la ville de Tiznit et dans la région de Guelmim-Oued Noun, ainsi que des chantiers de barrages.




Les travaux du tronçon Tan-Tan à Laâyoune, inclus dans la construction de la voie express Tiznit-Dakhla sont à 80%. 

Interpellé sur le déroulement du chantier par Le360, Yassine Ansir, chef du service des ouvrages d’art, en charge de ce projet, a indiqué que les travaux dans leur globalité avancent à un rythme soutenu.

« La route reliant Tan-Tan à Laâyoune sur une distance de 220 km, qui fait partie de la partie sud du projet, affiche un état d’avancement de plus de 80 % », a-t-il précisé, ajoutant que le renforcement et l’élargissement à 9 mètres de la route nationale reliant Laâyoune à Dakhla sur 500 kilomètres, sont entièrement achevés.

Prévue cette année, cette voie sera un « axe routier aux normes internationales et d’un haut degré de sécurité » dans les provinces sahariennes, selon le ministère de l’Équipement, selon lequel elle permettra de réduire la durée des déplacements, et facilitera le transport de marchandises non seulement à destination et en provenance des villes du Sud du Royaume, mais aussi en Afrique subsaharienne.