lundi, juillet 22, 2024
InternationalNationalSociété

Le Maroc rejette des déclarations provocatrices d’israéliens

LE MAROC REJETTE DES DÉCLARATIONS PROVOCATRICES D’ISRAÉLIENS

Le Royaume du Maroc suit avec préoccupation certaines déclarations de certains membres du gouvernement israélien, dans une sorte de provocation contre les pays arabes mais également pour les droits du peuple palestinien.




En marge de sa rencontre avec la ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Olivia Ragnaghnèwendé Rouamba, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a souligné que « le Maroc rejette toujours tout acte irresponsable ou incitateur ou qui pourrait avoir un effet négatif ».

Le diplomate marocain a ainsi souligné que le Maroc, dont le Roi Mohammed 6 préside le Comité Al Qods, insiste toujours sur le fait que le dialogue et les négociations sont la seule solution pour parvenir à une solution définitive à la question palestinienne dans le cadre du respect des droits légitimes du peuple palestinien à établir son État sur les frontières de 1967 et Jérusalem-Est comme capitale qui vit côte à côte, tranquillement et en coopération avec Israël.

Cette position, poursuit Nasser Bourita, s’applique avec la légitimité internationale, l’initiative de paix arabe et les résolutions du Conseil de sécurité.

In fine, le ministre marocain des Affaires étrangères a souligné que le Maroc rejette toujours les actions unilatérales qui ne peuvent que nous éloigner d’une solution, mais soutient toutes les initiatives qui peuvent inciter au calme pour trouver une solution selon l’approche internationalement convenue, à savoir la solution de deux États.