samedi, avril 13, 2024
Faits diversNational

Berrechid: arrestation d’un individu qui monnayait de faux RDV pour l’établissement de la CNI

Berrechid: arrestation d’un individu qui monnayait de faux rendez-vous pour l’établissement de la CNI




Ce mercredi, la police judiciaire de Berrechid remettra au procureur du roi du tribunal local de première instance un individu récemment arrêté pour falsification de documents officiels relatifs à l’obtention de cartes d’identité nationales.




Lundi dernier, suite à un contrôle informatique pour l’obtention d’une carte d’identité nationale, la police judiciaire de Berrechid a procédé à l’arrestation d’un individu à Berrechid, suivie de celle d’un autre homme au centre communal de Had Soualem, sur ordre du procureur du roi, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Tout a commencé dans la matinée de lundi dernier, losqu’un citoyen est venu présenter son dossier en vue de l’établissement d’une carte nationale d’identité électronique, au niveau des services de la sûreté nationale de Berrechid.




Sauf que le préposé au traitement du dossier a été surpris par le fait que son programme informatique ne parvienne pas à lire les données présentées par le citoyen. Ce dernier a alors été mis entre les mains de la PJ, qui l’a questionné sur l’origine des falsifications informatisées de ses documents.

C’est alors qu’il a orienté les limiers de la police vers un intermédiaire auquel il a eu recours, et qui serait finalement responsable de ladite falsification, surtout au niveau du numéro d’ordre des rendez-vous informatisés, explique Al Akhbar.




Pour obtenir ce faux rendez-vous, le concerné a payé 20 dirhams à l’intermédiaire. Forts de ces renseignements, le chef de la police judiciaire de Berrechid et ses proches collaborateurs se sont rendus à Had Soualem et, en coordination avec la gendarmerie royale dont dépend territorialement le lieu, ils ont cueilli le prévenu dans son cyber, où il gère également une petite librairie.

Un ordinateur, qui servait probablement à ses actes illicites, a été saisi sur place. Il risque de lourdes inculpations pour sa tentative de falsification de documents ayant trait à la CIN sécurisée.